Accueil Énergie

Energie: la Belgique veut être exemptée du plan d’économie de gaz de l’UE

Un plan de la Commission européenne visant à réduire la consommation de gaz de 15 % d’ici l’hiver prochain, a provoqué une vive opposition de plusieurs pays européens réclamant une exemption. La Belgique en fait désormais partie.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique rejoint le camp des Etats européens opposés au plan d’économie de gaz présenté par la Commission.

Un plan de la Commission européenne, proposé la semaine dernière et visant à réduire la consommation de gaz de 15 % d’ici l’hiver prochain, a provoqué depuis lors une vive opposition de plusieurs pays européens réclamant une exemption. La Belgique en fait désormais partie.

Une douzaine d’Etats européens s’opposent à l’objectif de 15 % et, surtout, au caractère obligatoire de cette mesure que la Commission voudrait imposer en cas d’urgence, relèvent les deux journaux.

Limite de ses capacités d’exportations de GNL

« La Belgique a demandé à être exemptée du caractère obligatoire de la mesure », confie une source diplomatique. En cause, explique-t-on de source belge : la « situation particulière » du pays, qui réceptionne d’énormes quantités de gaz liquéfié à Zeebruges, mais qui sont déjà exportées à 75 %, « soit la limite de ce que l’on peut exporter vers les autres Etats membres. Et si on économise du gaz, on doit être capable de l’exporter, or on a très peu de capacité de stockage dans le Limbourg. Si on ne peut pas exporter, cela ne sert à rien d’économiser. Cette proposition est un signal politique très important et elle règle la solidarité entre Etats membres. Mais il faut être réalistes, aussi… » « Je ne vois aucun Etat membre qui ne veuille pas aider mais il faut que l’objectif soit atteignable, vu leur situation », admet le haut responsable de l’UE.

« D’autres pays européens, comme l’Espagne, le Portugal, la France et l’Italie auraient le même problème que la Belgique et réclament une exemption », ajoute la source diplomatique.

 

À lire aussi Prix de l’énergie: comparer pour épargner des centaines d’euros

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, mardi 26 juillet 2022, 10:11

    La réalité, c'est que l'Espagne, le Portugal, la Grèce et d'autres disent clairement qu'ils n'ont aucune intention de se sacrifier pour aider l'économie allemande à réparer la stupidité des dirigeants allemands ; la Grèce, par exemple, se souvient parfaitement du sort très cruel qui lui a été réservé lors de ses grandes difficultés financières -de le pays s'est fait saigner à blanc. Juste retour des choses. Mais les journalistes du Soir n'ont même pas l'honnêteté intellectuelle de rapporter exactement la position des pays qui refusent de se saigner pour l'Allemagne.

  • Posté par massacry olivier, mardi 26 juillet 2022, 22:06

    Jean Luc rappelez nous donc encore pourquoi la Grèce à du ce saigner à blanc, parce que son économie étant florissante? Sa fiscalité saine?

  • Posté par Caver Jean, mardi 26 juillet 2022, 10:45

    Parce que vous ne faites aucune différence entre "informer" et faire de la propagande sur du vent. Que les Allemands aient été stupides c'est un fait. Mais je crains que dans beaucoup de pays des dirigeants politiques aient été arrosés par la Russie et un jour viendra où une belle enquête devra se faire. D'autres, comme Medvedev, nous rappelle que nous, nous allons souffrir. ca fait partie du jeu mais c'est aussi de la propagande pour nous démoraliser. A nous de tenir ferme et d'avoir en tête une question simple : "si la guerre se termine cette semaine, sommes-nous preêts à continuer à dépendre d'un pays de voyous comme la Russie" ? Quant à ceux qui essayeront de faire croire que si la Russie se permet de réduire ses exportations de gaz, c'est qu'elle n'en souffre pas, c'est oublier que les devises dont elle est pleine ne lui servent à rien ! Elle ne peut plus avoir accès aux technologies occidentales pour le guidage de ses armes et ce ne sont ni les Chinois (qui ne veulent pas mettre un doigt dans l'engrenage) ni d'autres qui lui viendront en aide sur ce point là. A part taper des immeubles pour créer la terreur chez les civils et quelques cibles stratégiques avec ce qu'il reste de missiles guidables, ils commencent à avoir de gros gros soucis de recrutement et d'armement moderne.

  • Posté par Caver Jean, mardi 26 juillet 2022, 10:03

    Quand vous lisez Belgique, lisez la Flandre "carrrrr c'ets très mauvais pour les affairrrrres".

  • Posté par Lambert Paul, mardi 26 juillet 2022, 9:18

    pourquoi l'Europe n'exploite pas les milliards de mètre cube de gaz au fond de l'adriatique ????? https://www.rtbf.be/article/approvisionnement-en-gaz-le-paradoxe-adriatique-10941169 et quand il est dit qu'il faudrait 3 ans pour remettre cette exploitation , on pourrait réduire cela si l'Europe au lieu de claquer notre argent dans des projets inutiles le consacrait à l'extraction et au transport de ce gaz , on ne dépendrait plus des russes, ce qui est comique ce sont les Croates qui eux l'exploitent donc .......

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une