Accueil Énergie

Energie: le gaz naturel européen atteint un prix record depuis mars

Suite à l’annonce lundi de nouvelles coupes drastiques des livraisons annoncées par le géant gazier russe Gazprom, les prix du gaz européen poursuivent leur envol ce mardi.

Temps de lecture: 1 min

Les prix du gaz européen poursuivaient leur envol mardi, atteignant un plus haut niveau depuis le record historique de mars, après l’annonce la veille de nouvelles coupes drastiques des livraisons via le gazoduc Nord Stream annoncées par le géant gazier russe Gazprom.

Vers 9 heures GMT (11 heures à Bruxelles), le TTF néerlandais, la référence du gaz naturel en Europe, évoluait à 189,75 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir dépassé les 190 euros le MWh, renouant ainsi avec ses niveaux du début de l’invasion russe de l’Ukraine.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Caver Jean, mardi 26 juillet 2022, 13:35

    Argent de la hausse des prix qui ne servira à rien pour les Russes qui ne peuvent plus financer la guerre puisque cet argent est inutilisable dans l'achat de technologies occidentales.

  • Posté par Lambert Paul, mardi 26 juillet 2022, 11:51

    pourquoi l'Europe n'exploite pas les milliards de mètre cube de gaz au fond de l'adriatique ????? https://www.rtbf.be/.../approvisionnement-en-gaz-le... et quand il est dit qu'il faudrait 3 ans pour remettre cette exploitation , on pourrait réduire cela si l'Europe au lieu de claquer notre argent dans des projets inutiles le consacrait à l'extraction et au transport de ce gaz , on ne dépendrait plus des russes, ce qui est comique ce sont les Croates qui eux l'exploitent donc .......La RTBF n''en a plus parlé ensuite comme si on l'avait muselé , j'ai envoyé à QR la question chaque fois qu'il y avait une question sur le Gaz et jamais eu de réponse

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 26 juillet 2022, 23:50

    Monsieur Lambert : lorsque je me pose la même question à propos du renouvellement du parc nucléaire européen (et belge) ... il y aurait deux réponses à cela : soit l'idéologie ; soit des intérêts puissants. Mais une troisième idée pourrait également jouer : l'incompétence des décideurs politiques ... ou alors "tout va bien" et on nous "ballade" (mais dans quel but ?). Quant "aux déchets" nucléaires , il y a déjà assez de propositions sur la table; ce qui revient au point 3 . Et mettez un.e ministre compétent.e dans ce domaine; SVP !

Sur le même sujet

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une