Accueil Culture Cinéma

Patrick Dewaere, le mystère d’un homme blessé face à son destin

Hommage à Patrick Dewaere à travers un roman haletant qui retrace sa dernière journée, le 16 juillet 1982. Il y a 40 ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Dans l’après-midi du 16 juillet 1982, Patrick Dewaere se donne la mort avec une 22 long rifle. Il a 35 ans. Deux heures avant, il déjeunait avec Claude Lelouch, son nouveau mentor, qui lui offre un rôle en or : celui du champion de boxe Marcel Cerdan. Lelouch voulait Dewaere, « un caractère sanguin comme je les aime ! Il est de la race de Ventura. Il sera le Cerdan dont j’ai toujours rêvé. ». Pourtant, ils avaient été nombreux à le mettre en garde contre « ce drôle de coco qui a failli étrangler une de ses partenaires, qui crache à la gueule d’un producteur incontournable, qui castagne sans vergogne les misérables folliculaires de la presse caniveau. » Mais fait-on du cinéma pour choisir la sécurité ? Lelouch sûrement pas. Sur le plateau, ce matin-là, l’acteur a enchanté l’équipe. Le cinéaste lui a dit combien il serait formidable dans ce rôle, combien il est heureux de travailler avec lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Zondack Leon, mercredi 27 juillet 2022, 22:43

    Un acteur extraordinaire qui a eu une vie très difficile. Voir pour comprendre le docu que sa fille lui a consacré.

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs