Accueil Culture

Dépolitiser la culture: voici la «nouvelle nouvelle» gouvernance

Un projet de réforme limite les désignations partisanes d’administrateurs dans les CA culturels. Ce n’est pas une révolution, mais le processus gagne en transparence.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Comment dépolitiser au maximum les conseils d’administration des institutions culturelles, mais en continuant à y « associer les utilisateurs et toutes les tendances idéologiques et philosophiques », cœur du Pacte culturel devenu loi en juillet 1973 ?

On pensait la chose réglée par décret du 28 mars 2019 sur la « nouvelle gouvernance culturelle » : l’autonomie culturelle des opérateurs serait garantie car, pour chaque « service public culturel » où doit siéger un représentant du gouvernement, il y aurait désormais « appel public à candidatures » puis répartition des mandats proportionnellement à la représentation parlementaire. Finies les désignations partisanes à huis clos.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 26 juillet 2022, 16:27

    Objectif numéro UN, plus de pastèque, plus de cocos de la rue, … plus de Namur pot-tôt……

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs