Accueil Belgique Politique

Rationnement du gaz russe: la Belgique s’est ménagé une dérogation

Les ministres européens de l’Energie se sont entendus mardi sur une réduction coordonnée de la demande de gaz, pour constituer des réserves et affronter les ruptures d’approvisionnement décidées par la Russie de Vladimir Poutine. La Belgique, prête à aider ses voisins, s’est ménagé une dérogation en cas d’obligation de réduire la consommation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Est-ce que l’accord a tout réglé ? Pas du tout. Mais je suis positive quant au résultat ». La ministre belge de l’Energie Tinne Van der Straeten a salué mardi l’accord intervenu entre les Vingt-Sept. D’autant que celui-ci tient compte des « situations spécifiques » des Etats membres de l’UE… dont celle de la Belgique.

L’accord prévoit, en effet, qu’en cas de rupture drastique de l’approvisionnement en gaz russe et donc, potentiellement, l’obligation de réduire de 15 % la consommation, les pays pourront revendiquer une dérogation pour « adapter leurs obligations », s’ils disposent d’interconnexions limitées ou saturées avec d’autres Etats membres. Et s’ils peuvent démontrer que leurs capacités d’exportation par interconnexion ou leurs infrastructures de gaz liquéfié sont utilisées pour rediriger du gaz naturel vers d’autres Etats membres. C’est bien le cas de la Belgique, plaide la ministre au cours d’un entretien avec quelques médias, dont Le Soir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par deghelt Rudi, mercredi 27 juillet 2022, 13:15

    Poutine est d'accord ?? mdrrr, foutez cette écolo à la porte.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 30 juillet 2022, 15:32

    Montrez le chemin, M. Deghelt. Mais on ne vous suivra pas.

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 27 juillet 2022, 11:04

    Après ses choix irréfléchis en faveur du gaz, elle doit évidemment essayer de faire semblant que tout va bien.

  • Posté par lambert viviane, mardi 26 juillet 2022, 22:17

    La Belgique comme d'autres pays ont clairement dit NON à la furie Vander Leyen. La Walkyrie devrait s'interroger sur l'état de l'Europe et prendre du tilleul pour calmer ses ardeurs bellicistes.

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 27 juillet 2022, 0:25

    Quid d'un thé vert avec Titinne ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs