Accueil La Une Économie

La grève à la prison de Nivelles va coûter près de 250.000 euros à la police locale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La grève des gardiens de la prison de Nivelles va coûter près de 250.000 euros à la zone de police Nivelles-Genappe, d’après les calculs rendus publics mardi soir lors du conseil de la police locale. Interrogé par plusieurs conseillers sur l’impact financier de l’envoi de policiers locaux à la prison pour remplacer les gardiens grévistes, le chef de corps, le commissaire divisionnaire Pascal Neyman, a révélé ce chiffre qui inclut les heures supplémentaires qui ne pourront pas être facilement récupérées. Un courrier détaillant cet impact pour la police locale sera envoyé au fédéral.

Le mois dernier, alors que la grève des prisons était en cours, le conseil de police de la zone Nivelles-Genappe avait adopté à l’unanimité une motion dénonçant les surcoûts engendrés pour la police locale. Cette motion avait été envoyée au gouvernement fédéral, sans provoquer la moindre réaction. Mardi, alors que la grève à la prison de Nivelles a pris fin dimanche soir, le calcul de l’impact financier est plus précis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs