Accueil Monde Union européenne

Samuele Furfari sur le plan européen sur le gaz: «Ceux qui vont souffrir, c’est l’économie allemande»

Le professeur de géopolitique de l’énergie à l’ULB estime que la Belgique ne « devrait pas avoir de problème » cet hiver.

Temps de lecture: 2 min

L’Union européenne est tombée d’accord ce mardi sur un plan de réduction de sa consommation de gaz. Les Etats membres s’engagent à réduire volontairement de 15 % leur consommation de gaz, et ce dès le mois d’août. En cas d’urgence, l’UE pourra rendre cette réduction obligatoire. Pour Samuele Furfari, professeur de géopolitique de l’énergie à l’Université libre de Bruxelles, cette décision est essentiellement « symbolique ».

Sur l’antenne de la RTBF, le professeur met en garde : cette décision européenne prise pour soutenir l’Allemagne « ne marchera pas ». « Il manque des infrastructures », explique-t-il. « Comment faire venir du gaz d’Espagne, qui en a en abondance, en Allemagne ? »

« Le gaz existe partout, mais il faut investir dans des infrastructures », continue-t-il. «Or l’Allemagne ne l’a pas fait ». Le pays n’a en effet aucun terminal gazier qui permettrait le transport naval de gaz. Une erreur stratégique, selon Samuele Furfari. Et ce n’est pas la seule. Car en plus d’avoir tout investi dans le gazoduc Nord Stream 1 qui permettait à la compagnie russe Gazprom de livrer du gaz, c’est également ce géant russe qui gérait les stocks, et les a vendus à la Pologne. « C’est en dessous de toute stratégie ! »

« Il n’y aura pas de problème pour la Belgique », rassure Samuele Furfari. « Ceux qui vont souffrir, c’est l’industrie allemande. Avec des répercussions sur les PME et dans d’autres pays ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par d dsti, lundi 1 août 2022, 15:24

    si l'Allemagne souffre, la B qui en dépend largement va également souffrir. même si elle a assez de gaz. Tout cela à cause du manque de vision des Verts.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 1 août 2022, 15:36

    Tout cela à cause de la bêtise d'avoir concentré nos approvisionnements sur trop peu de fournisseurs d'énergie, et en particulier sur un pays hégémonique comme la Russie. Et ce ne sont pas les verts qui sont à l'origine de cet aveuglement, mais avant tout les lobbies allemands et Mme Merkel.

  • Posté par ADAM Jean-Victor, lundi 1 août 2022, 15:06

    Il faudra aider l'Allemagne svp !

  • Posté par Welraeds Thomas, lundi 1 août 2022, 13:41

    Samuele Furfari, climatosceptique notoire.

  • Posté par D L, jeudi 28 juillet 2022, 10:19

    Espérons que l'Allemagne se réveillera en voyant le désastre où l'aura la sortie du nucléaire civil. Elle souffrira bien plus que le Japon n'a été impacté par Fukushima. Un grand coup de barre à droite y est aussi nécessaire

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une