Accueil Monde Europe

Boris Johnson évoqué comme prochain secrétaire général de l’Otan

Le Norvégien Jens Stoltenberg devrait quitter ses fonctions en septembre prochain.

Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre britannique Boris Johnson pourrait être nommé nouveau secrétaire général de l’Otan. Le journal britannique The Telegraph écrit que des personnalités du Parti conservateur le proposent pour le poste, qui deviendra vacant en septembre prochain lorsque le Norvégien Jens Stoltenberg devrait quitter ses fonctions.

Pour l’instant, M. Johnson est toujours Premier ministre du Royaume-Uni, mais il sera sans emploi lorsque son parti aura choisi son successeur, dans six semaines. Selon The Telegraph, les Américains préféreraient que le dirigeant de l’Otan soit britannique plutôt qu’issu de l’Union européenne, car il est de plus en plus question d’une politique de défense propre. Les anciens Premiers ministres Theresa May et David Cameron et le ministre de la défense Ben Wallace ont déjà été nommés comme successeurs possibles de Stoltenberg.

Selon les conservateurs, M. Johnson serait un bon choix car il a adopté une position ferme à l’égard de la Russie au cours des derniers mois. Le Royaume-Uni a fourni de nombreuses armes à l’Ukraine et M. Johnson entretient de bonnes relations personnelles avec le président Volodymyr Zelensky.

Certains députés conservateurs, tels que Richard Drax et Mark Francois, ont déclaré au Telegraph qu’ils soutiendraient une éventuelle candidature de Johnson. « Tout Britannique distingué serait un bon choix », explique Drax. « Si c’est ce que Boris Johnson veut faire, bien sûr que je le soutiendrai ».

Lord Dannatt, l’ancien chef de l’armée britannique, pense le contraire. « Il a incontestablement fait de bonnes choses pour nous et notre soutien à l’Ukraine est fantastique », dit-il. « J’ai peur que ce soit les affaires personnelles, le manque d’intégrité, le manque de confiance. Franchement, nous ne voulons pas que Boris Johnson ait l’air encore plus ridicule sur la scène internationale. Il est une honte nationale. »

Comme le secrétaire général doit être élu à l’unanimité par tous les Etats membres, tous les pays de l’UE qui sont membres de l’Otan doivent également donner leur accord. Certains conservateurs doutent déjà qu’une personnalité comme Emmanuel Macron accepte la nomination de Johnson, car les deux hommes se sont régulièrement affrontés sur la mise en œuvre du Brexit ces dernières années.

Le mandat de M. Stoltenberg à la tête de l’Otan devait expirer en septembre prochain, mais l’invasion de l’Ukraine par la Russie a incité les Etats membres à lui demander de rester un an de plus. L’ancien premier ministre norvégien dirige l’alliance occidentale depuis 2014 et est déjà le secrétaire général ayant le plus d’ancienneté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Carnevale Antoine, samedi 30 juillet 2022, 8:48

    Non, non pas lui SVP

  • Posté par Constant Depiereux, samedi 30 juillet 2022, 8:37

    Pourquoi dès lors ne pas nommer directement Poutine?

  • Posté par Esgain Nicolas, mercredi 27 juillet 2022, 16:25

    Mais oui bien sûr….

  • Posté par Dubois Raymond, mercredi 27 juillet 2022, 16:08

    N 'IMPORTE QUOI - QUI A DE MEILLEURES IDEES -

  • Posté par M. G., mercredi 27 juillet 2022, 16:06

    C'est bien chez les politiques, tu fais des conneries, et on te trouve de suite un boulot peinard encore plus grassement payé ....

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une