Accueil Culture Musiques

René Martin: «La Roque est un laboratoire d’idées nouvelles pour le concert de demain»

Alors que le Festival international de Piano de La Roque d’Anthéron bat son plein, rencontre avec son directeur et inlassable animateur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Avec ses « Folles Journées » de Nantes et son Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron, René Martin est un organisateur tentaculaire de concerts. Tout au long de l’année, dans des lieux variés et selon des formules adaptées. A ce titre, il n’a cessé de multiplier les initiatives pour faire vivre autrement le concert classique. L’occasion idéale pour découvrir sa vision du classique dans l’après-pandémie.

Comment voyez-vous la vie de la musique classique depuis la crise du covid ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 1 août 2022, 0:12

    Voilà bien l'exemple absolu de ceux qui rendent la musique classique accessible à tous. Ses "Folles journées de Nantes" en sont l'exemple type. Un très très grand Monsieur.

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs