Accueil Culture

Anne-Marie Garat, les mots, les images et l’humain

Décédée ce 26 juillet, la romancière, styliste de haut vol, analysait les photographies pour comprendre le monde. Elle laisse une œuvre foisonnante à lire et à relire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La romancière Anne-Marie Garat, qui vient de mourir à 75 ans, avait au moins deux vies qui s’enrichissaient mutuellement. Car son enseignement de la photographie et du cinéma n’était pas seulement un travail alimentaire du temps où l’écriture ne nourrissait pas sa femme : ses textes étaient travaillés jusqu’au détail du grain des mots ou de l’image, ce qui pour elle était un peu la même chose.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs