Accueil Société

Retrait de la Russie de l’ISS: pour Dirk Frimout, «c’est un retour dans le passé»

La Russie plie bagage. Par le biais de son directeur, l’agence spatiale russe a confirmé ce mardi son retrait de l’agence spatiale internationale « après 2024 ». Pour Dirk Frimout, premier Belge à avoir été dans l’espace, la décision russe est regrettable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Avec en toile de fond la guerre en Ukraine, le patron de l’agence spatiale russe Roscosmos, Iouri Borissov, a communiqué ce mardi que la Russie mettait un terme à son implication au sein de la Station Spatiale internationale (ISS) après 2024, soulevant des questions sur la survie de cette dernière. Le premier astronaute à avoir pris son envol vers les astres, Dirk Frimout, nous donne son avis.

Pour vous, l’annonce du départ de la Russie de l’ISS est-elle une surprise ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, mercredi 27 juillet 2022, 20:16

    Ce sont surtout les Européens qui vont pâtir de cette décision.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs