Accueil Monde Afrique

Maroc: Human Rights Watch jette une lumière crue sur le système de répression

Un rapport de l’organisation Human Rights Watch détaille le « manuel » utilisé au Maroc pour jeter le discrédit et la peur sur les voix discordantes. Au menu : procès inéquitables, surveillance et harcèlement en ligne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Son cas est emblématique. Omar Radi, journaliste marocain qui avait dénoncé la corruption, a été déclaré coupable d’espionnage, mais aussi de viol et d’attentat à la pudeur en 2021 et 2022. « Tu nies les calomnies et les accusations absurdes, une par une… Tu te défends contre les coups bas, l’un après l’autre… Mais à la fin, d’une manière ou d’une autre, ils t’auront », disait-il à Human Rights Watch (HRW) avant son arrestation. Aujourd’hui, l’organisation de défense des droits humains publie un rapport qui fait la lumière sur le système de répression au Maroc, un « manuel des techniques de répression ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs