Accueil Société

Entre «pèlerinage pénitentiel» et demandes de pardon: le Pape dans un esprit de repentance

Nouveau pas vers la réconciliation, la venue du Pape au Québec s’inscrit dans une démarche où l’Eglise ne craint plus d’ouvrir les yeux sur son passé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 4 min

Des excuses historiques ont été présentées ce lundi par le pape François aux peuples amérindiens canadiens, demandant « pardon pour le mal » fait pendant des décennies dans les pensionnats pour autochtones, financés par l’État canadiens et souvent confiés à l’Eglise, où quelque 150.000 enfants ont été enrôlés de force. Evoquant « une erreur dévastatrice » et des « blessures encore ouvertes », il a reconnu la responsabilité de certains membres de l’Eglise dans un système où « les enfants ont subi des abus physiques et verbaux, psychologiques et spirituels. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs