Accueil Société

Afsca: voici l’ingrédient à l’origine du rappel des chips

Les rappels de chips se succèdent depuis près d’un mois. En cause, une teneur trop élevée en alcaloïdes tropaniques, une molécule naturellement présente qui causerait des effets indésirables.

Temps de lecture: 3 min

Depuis près d’un mois, les rappels produits de chips de type tortilla se succèdent chez de nombreux distributeurs bien connus comme Carrefour, Delhaize, Cora ou Albert Heijn. En cause : une teneur trop élevée en alcaloïdes tropaniques, une molécule naturellement présente dans certaines plantes comme le maïs. Un lot complet de farine de maïs livré à plusieurs grossistes belges pose justement problème, a indiqué mercredi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) à l’agence Belga.

Les alcaloïdes tropaniques sont des substances chimiques présentes dans de nombreuses plantes de plusieurs familles comme les solanacées (qui comprennent des plantes d’ornementation mais aussi l’aubergine, la tomate ou la pomme de terre) et les érythroxylacées. Dans cette dernière famille, on retrouve notamment les cocaïers, arbustes d’Amérique du Sud utilisé à des fins médicinales mais également pour fabriquer la cocaïne.

Pas de « danger aigu »

Certains alcaloïdes tropaniques comme la scopolamine sont d’ailleurs utilisés en médecine pour lutter, notamment, contre les symptômes du mal des transports. D’autres comme la nicotine, la belladone (composée d’atropine) ou la cocaïne présentent des effets psychotropes, agissant sur le système nerveux et cardiaque.

Si leur présence dans l’alimentation est tout à fait indésirable, l’Afsca se montre toutefois rassurante et indique que « ce n’est qu’en cas de consommation à haute dose et à long terme de produits présentant une teneur trop élevée en alcaloïdes tropaniques qu’il peut y avoir un risque pour la santé ». « En petite quantité, aucun danger aigu n’est à craindre », a-t-elle précisé.

Maux de tête, torpeur et nausées

Les effets indésirables pouvant être provoqués s’apparentent à de la torpeur, des maux de tête et des nausées. Les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires peuvent également être plus sensibles à la présence de cette substance.

La vague de rappel qui touche la Belgique depuis début juillet est liée, selon l’Agence fédérale, à « la détection d’une teneur trop élevée en alcaloïdes tropaniques dans un lot de farine de maïs venant d’un producteur étranger et qui a été livré à plusieurs grossistes et distributeurs en Belgique (Cora, Delhaize, Albert Heijn, Colruyt et Carrefour) ».

Chaque distributeur a ensuite emballé les produits selon sa marque, ce qui explique la multiplication des rappels, parfois avec plusieurs semaines d’écart. « Cela avait donc tout son sens que chaque distributeur effectue, en concertation avec l’Afsca, un rappel de produit, afin que les consommateurs visualisent bien les différents emballages », note l’Agence.

Pour consulter le détail des produits rappelés, les consommateurs peuvent se rendre sur le site de l’Afsca : https ://www.favv-afsca.be/consommateurs/rappelsdeproduits/

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 27 juillet 2022, 21:58

    Ouf, j'imputais mes maux de tête au Covid ! Ce ne sont que ces maudits chips dont je me suis gavé à l'apéro. Ma femme va me rapporter au magasin avant mon décès.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko