Accueil Opinions Éditos

Effacées par les talibans, les Afghanes crient leur colère

L’Afghanistan est le théâtre de la pire crise au monde en matière de droits des femmes, alerte Human Rights Watch. C’est d’ailleurs le seul pays au monde qui interdit l’éducation des filles et des femmes au-delà de l’école primaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La liberté, c’est quoi ? C’est t’habiller comme tu le veux. C’est ne pas être punie si tu lis. C’est pouvoir aller où tu veux, étudier, travailler. Décider de te marier ou pas. »

Cette définition de la liberté, c’est l’héroïne de La servante écarlate qui la donne à une petite fille enfermée dans un univers où tout lui est interdit. Dans ce roman dystopique (utopique de façon négative) adapté en série, l’écrivaine Margaret Atwood imagine, dans des Etats-Unis dirigés par une dictature théocratique chrétienne, la vie des femmes transformées en esclaves, privées du droit d’étudier, de travailler dans le secteur de leur choix, de voyager, de participer à la vie politique.

Effroyable.

Et exactement ce qui est en train de se passer en Afghanistan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, samedi 6 août 2022, 23:15

    Je ne voudrais pas tout mettre sur le dos des seuls hommes afghans, mais suis tous de même frappé de ce que les femmes afghanes ont le cran, l'extraordinaire courage, de manifester dans les rues... mais qu'elles m'y semblent bien peu accompagnées des hommes.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 28 juillet 2022, 18:17

    Quand je pense que certains ont eu cette incroyable naïveté de croire (sincèrement en plus) qu'ils avaient peut-être changé...

  • Posté par eric biltiau, jeudi 28 juillet 2022, 9:23

    "Les femmes afghanes ont besoin de ne pas résister seules." Quand on voit et entend ce que cette infâme religion est capable de réserver aux femmes par l'intermédiaire des talibans SANS que les instances religieuses musulmanes ne s'élèvent contre ces abrutis-débiles, on peut se demander aussi pourquoi aucune action publique (comme des manifestations) dans nos pays civilisés n'est organisé.

  • Posté par collin liliane, jeudi 28 juillet 2022, 0:43

    L'islam est une guerre obscurantiste contre les droits des femmes. Une bonne épouse musulmane se soumet.

  • Posté par D L, jeudi 28 juillet 2022, 9:07

    Vous avez tout résumé !

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs