Accueil La Une Économie

L’Ecole 42 veut bousculer l’enseignement traditionnel

Cette école supérieure sans prof, sans horaire, sans minerval fondée par le milliardaire Xavier Niel pourrait inspirer la Wallonie

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Imaginez une école supérieure entièrement gratuite, accessible sans aucun diplôme, ouverte nuit et jour, sans prof, sans syllabus, sans amphithéâtre. Une école où les étudiants apprennent et se corrigent entre eux et où le cursus s’organise non pas en fonction d’années scolaires mais d’un nombre déterminé d’épreuves à réussir. Cette école n’est pas le projet un peu fou d’un théoricien de l’enseignement. Elle existe depuis trois ans, au nord de Paris et accueille près de 3.000 étudiants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs