Accueil

La désensibilisation aux venins pour les allergies sévères

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Suite à une allergie sévère, il est indispensable de prendre rendez-vous avec un allergologue pour envisager une prise en charge adaptée. « En premier lieu, le spécialiste réalisera une mise au point par tests cutanés ou par prise de sang », signale Alain Michils, pneumologue à l’hôpital Erasme. « L’objectif est de démontrer avec certitude que les symptômes ont été causés par la présence d’anticorps de type IgE dirigés contre les allergènes de venin de guêpe ou les allergènes de venin d’abeille. Il s’agira de bien distinguer les deux. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs