Accueil Énergie

Energie: pourquoi une taxe sur les surprofits est plus que jamais d’actualité

Les bénéfices de Shell et TotalEnergies se chiffrent en milliards au deuxième trimestre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Trois mois de flambée des prix de l’énergie pour cause de guerre en Ukraine. Une actualité qui s’est reflétée dans les résultats des deux des principales compagnies gazières et pétrolières européennes, qui ont affiché… des bénéfices plantureux. Fois deux pour TotalEnergies, avec un résultat net de 5,7 milliards de dollars engrangé au deuxième trimestre – et ce en dépit d’une nouvelle provision de 3,5 milliards de dollars liée à l’impact potentiel des sanctions internationales sur la valeur de sa participation dans l’entreprise russe Novatek. Du côté du groupe britannique Shell, c’est même un bénéfice quintuplé par rapport à la même période en 2021 : 18 milliards de dollars, profitant également d’une reprise des dépréciations massives de la pandémie de covid-19.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Vervust Yves, vendredi 29 juillet 2022, 7:15

    Quand va t'on arrêter de nous prendre pour des idiots. En 2011 le baril valait plus de 120 dollars et les prix aux consommateurs n'étaient pas si élevé. Qui y gagne, l'état qui récupère l'argent soi disant généreusement octroyé durant le Covid et les sociétés du domaine de l'énergie. Ce n'est pas d'une taxe que nous avons besoin, mais d'une réglementation afin de payer le prix réel de ce que nous consommons.

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 28 juillet 2022, 21:02

    Pour taxer 25% sur la marge brute, il faudra : de la marge à taxer... (je doute que ces multinationales achètent au prix international et traitent localement, encore moins qu'elles laissent leurs profits dans le pays le plus taxé au monde) et que les fonctionnaires investis du SPF Finance puissent entrer dans la comptabilité quand les meilleurs cabinets comptables et les meilleurs reviseurs de la place travaillent pour les cibles. Dans le meilleur cas, 4 milliards de taxes supplémentaires (25% de 16 milliards) ça fera encore un chèque de 100€ par ménage. Pas vraiment de quoi risquer de dégoûter un investisseur de plus.

  • Posté par Fontesse Philippe, jeudi 28 juillet 2022, 20:53

    La taxe n'est pas une bonne chose car elle sera répercutée sur la facture des clients donc l'état va y gagner plus encore avec les rentrées d'argent de la taxe mais aussi avec la TVA ou accises que nous allons payer sur l'augmentation répercutée.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 28 juillet 2022, 21:47

    Cela vaut pour n'importe quel secteur, j'en déduis donc que vous êtes pour une fiscalité minimum.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 28 juillet 2022, 19:01

    Ok pour une taxe, malheureusement elle ne profitera pas aux contribuables et ne fera qu'engraisser l'Ogre...

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs