Accueil Société

Pourquoi le Conseil d’Etat a donné raison aux scouts anversois et pas à la commune de La Roche

Installés depuis une dizaine de jours sur une prairie de La Roche-en-Ardenne, 242 scouts s’étaient vus contraints par le bourgmestre à quitter le site pour le lendemain, 16h. Ces scouts, originaires de Wilrijk, ont décidé de se tourner en extrême urgence vers le Conseil d’Etat, qui leur a donné raison ce mercredi soir. Voici pourquoi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’ASBL Scouts & gidsen van Oosterveld a remporté, ce mercredi en fin de journée, son action en extrême urgence devant le Conseil d’Etat contre la commune de La Roche-en-Ardenne. L’association demandait la suspension de la décision du bourgmestre, prise la veille, par laquelle il ordonnait l’évacuation du camp de 242 scouts anversois, ainsi que la remise en état du terrain sur lequel ils étaient pour mercredi, 16h. Voici le contenu de la décision judiciaire.

La requête avait été introduite par voie électronique ce mercredi, et elle a été fixée, par ordonnance, au même jour à 16h. Le bourgmestre Guy Gilloteaux et la commune, pris de court (prévenus à 15h17, ils n’avaient pas le temps d’arriver à l’heure à l’audience depuis les Ardennes) n’avaient pas déposé d’arguments pour défendre leur point de vue. Le Conseil d’Etat a donc estimé, comme c’est le cas dans ce type de situation, qu’ils ne s’opposaient pas à la suspension demandée par les requérants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 29 juillet 2022, 14:37

    Qui sème le vent récolté la tempête !!

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 29 juillet 2022, 17:36

    et pierre qui roule n'amasse pas mousse.

  • Posté par Delhoulle Noel, vendredi 29 juillet 2022, 12:01

    Il reste à souhaiter bonne chance à cette unité scoute, pour se dégotter un emplacement de camp l’année prochaine . Et très vraisemblablement à bien d’autres .

  • Posté par DUHARD Jerome, vendredi 29 juillet 2022, 9:16

    Notons que le Conseil d’État a "suspendu" l'arrêté, mais ne l'a pas "cassé".

  • Posté par Rocks Laurent, vendredi 29 juillet 2022, 4:46

    L'année prochaine, ils auront encore plus de difficultés à trouver un emplacement. Tout se paye

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs