Accueil Culture Musiques

Stromae: «J’ai commencé à être un peu jaloux de ce que les autres artistes faisaient»

Il évoque ses nouvelles sonorités, sa rencontre avec Camila Cabello, son goût pour l’esthétique : Stromae est bel et bien de retour.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Chacune de ses chansons est un petit film. Ce qui nous frappe le plus chez Stromae, auteur-compositeur-interprète belge d’origine rwandaise de 37 ans, c’est sa capacité à traiter des thèmes graves avec la légèreté inhérente à la pop : dans Papaoutai, il chante le drame de grandir sans père ; dans Alors on danse, il aborde la problématique de l’aliénation du travail ; dans Formidable, celle de l’alcoolisme ; et dans Carmen, celle de l’aliénation des réseaux sociaux. En 2015, après avoir été frappé par le paludisme lors d’une tournée en Afrique, Stromae avait annoncé vouloir se retirer de la scène musicale. De retour avec Santé, le premier extrait de son nouvel album Multitude, sorti en mars dernier, il rend hommage aux travailleurs les plus modestes et, dans le clip de Fils de joie, c’est une prostituée qui a droit à des funérailles nationales. Chaque chanson est une provocation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. G., jeudi 28 juillet 2022, 21:46

    Sans doute parce qu'il prend conscience qu'il est juste un jouet marketing, mais qu'il n'a pas autant de talent que d'autres .... Il peut prendre ses tartines, se lever tôt et aller travailler, on manque de main-d'oeuvre dans ce pays ...

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs