Accueil Belgique

Bruno Humbeeck, psychopédagogue: «La cour de récré est le lieu d’expression des violences entre enfants»

Pour le psychopédagogue, aménager une cour de récréation pour permettre à chacun et chacune de trouver sa place a pour conséquence de diminuer les comportements violents entre enfants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Psychopédagogue et chargé de recherche à l’Université de Mons, Bruno Humbeeck a mené plusieurs recherches sur les violences visibles et invisibles au sein de l’environnement scolaire. Il estime qu’une cour de récréation régulée permet de diminuer l’agressivité entre enfants, tout en donnant plus d’espaces aux filles.

À quoi ressemble une cour de récréation « classique » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs