Accueil Société Régions Bruxelles

Un policier bruxellois arrêté pour trafic de drogue

Un policier ainsi que trois autres personnes arrêtés dans le cadre d’une enquête judiciaire sur le trafic de stupéfiants, comparaîtront devant la chambre du conseil ce vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Un policier de la zone de police Bruxelles-Midi a été placé sous mandat d’arrêt pour trafic de drogue au côté de trois autres individus, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de Het Nieuwsblad.

Les enquêteurs de la zone de police Bruxelles-Midi ont mené une série de perquisitions à Bruxelles et dans plusieurs autres endroits en début de semaine, selon Het Nieuwsblad. Ils ont découvert trois plantations de cannabis en dessous de l’appartement de leur collègue et à deux autres adresses, pour un total d’une centaine de plants. Les enquêteurs auraient également trouvé des dizaines de milliers d’euros en espèces.

Voyage au Pays-Bas dans un véhicule de service

Le policier soupçonné, V.T., ainsi que trois autres suspects, ont été arrêtés. Ils ont été «placés sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction dans le cadre d’une enquête judiciaire portant sur la vente de stupéfiants, plus précisément de cannabis», a indiqué le parquet de Bruxelles. «Plusieurs devoirs d’enquête sont encore en cours», a-t-il ajouté. La zone de police Bruxelles-Midi a précisé que le policier en question a été suspendu. Les quatre suspects comparaîtront devant la chambre du conseil ce vendredi. Leurs avocats ont déclaré qu’ils ne feront pas de commentaires.

Selon Het Nieuwsblad, de premiers soupçons seraient apparus concernant V.T., après que celui-ci s’est rendu aux Pays-Bas dans un véhicule de service et avec son arme de service, pour aller chercher des proches. Selon le quotidien, il aurait délibérément induit en erreur ses collègues lorsqu’il a réalisé qu’ils étaient sur la piste du réseau de drogue dont il pourrait faire partie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 29 juillet 2022, 17:56

    C’est bien la preuve que les choses fonctionnent à peu près correctement chez nous : ils se sont fait toper, et le statut de policier n’a pas protégé le coupable !

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 29 juillet 2022, 11:45

    Logique son bourgmestre veut autoriser la vente !!

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo