Accueil Culture Musiques

Swans, le rock comme expérience spirituelle

La bande de Michael Gira est de retour avec « The Glowing Man », nouveau disque monde et testament de l’incarnation actuelle du groupe

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 5 min

Né à New York au début des années 80, Swans s’était séparé quinze ans plus tard, frustré par l’hostilité et l’incompréhension qu’il suscitait. Réputé « le groupe le plus violent du monde » à ses débuts, il est devenu après sa « réactivation » en 2010 le groupe le plus intense et fascinant à vivre en live, trouvant enfin son public grâce à deux albums monstres (The Seer en 2012 et To Be Kind en 2014) et des prestations habitées, proches de l’expérience spirituelle. Rencontre avec son shaman en chef, le fascinant Michael Gira, 62 ans, à l’heure de The Glowing Man, présenté comme le dernier volet de cette incarnation de Swans.

Saviez-vous, en entrant en studio, que « The Glowing Man » serait votre dernier disque avec ce groupe ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs