Accueil Culture Scènes

Le docteur Spongiak sait captiver les enfants

Un théâtre d’ombres animé à vue raconte l’histoire d’une gamine intenable et d’un mystérieux scientifique aux expériences plus que nébuleuses.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 1 min

Dès l’entrée dans la salle, les plus jeunes spectateurs sont intrigués par l’étrange matériel installé sur la scène : trois rétroprojecteurs, matériel inconnu des jeunes générations, donnent à l’ensemble un petit air de laboratoire de science-fiction à l’ancienne. Ils serviront à faire naître, sur un fond de scène transformé en multi-écrans ; les aventures de la petite Loïse, adorable sale gamine, dont la mère apprend avec effarement que le Roi va venir lui rendre visite. Branle-bas de combat, préparatifs, discussions avec Madame Flammebeek, la mère de Séraphin le gamin bien élevé… Tout est mis en place pour accueillir le souverain. Reste à canaliser l’intenable Loïse. Et pour cela, on va faire appel au mystérieux Docteur Spongiak… Avec son théâtre d’ombres cocasses et constamment surprenant, Moquette Productions (l’excellent Mange tes ronces) livre un nouvel opus dont même les enfants apparemment les plus dissipés (genre Loïse mais dans la salle) suivent les moindres péripéties avec un plaisir non feint.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs