Accueil Société

Variole du singe: la campagne de vaccination est étendue en Belgique

Le personnel soignant et les personnes immunodépressives pouvaient déjà se faire vacciner. De nouveaux groupes se sont rajoutés à la liste des personnes éligibles au vaccin.

Temps de lecture: 3 min

Davantage de groupes de personnes considérées comme « à risque » de contracter la variole du singe pourront se faire vacciner contre cette maladie à partir de la semaine prochaine, a annoncé vendredi le « Risk Management Group ». Jusqu’à maintenant, le nombre de personnes qui se présentent rapidement dans un des neuf centres de référence après un contact à haut risque avec une personne malade est en effet « limité », admet le RMG.

La vaccination est actuellement déjà possible pour certains groupes de population. Il s’agit essentiellement des personnes ayant eu dans les jours précédents un contact « à haut risque » (personnel de santé ou personnes immunodéprimées) voire « à très haut risque » (les autres) avec un individu porteur de la variole du singe, via les fluides corporels, un contact peau à peau prolongé en présence d’éruptions ou de plaies, ou l’utilisation de la même literie, par exemple.

A partir de la semaine prochaine, quatre autres « groupes » viennent s’y ajouter. Le RMG liste « les travailleurs du sexe, masculins et transgenres », les « personnes atteintes de troubles immunitaires et d’une forte probabilité d’infection », le « personnel de laboratoire prenant en charge les cultures virales », ainsi que les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, mais sous certaines conditions. Il faudra en effet que ces derniers soient « séropositifs ou reçoivent un ’traitement HIV-Prep’» et qu’ils aient « eu au moins deux MST (maladies sexuellement transmissibles, NDLR) au cours de la dernière année », ajoute le RMG.

Les personnes de ces nouveaux groupes « à risque » sont estimées à 2.000, ajoute le RMG. Si les conditions sont remplies, la personne désireuse de se faire vacciner peut recevoir une première dose à partir de la semaine prochaine, et la seconde à l’automne, quand les vaccins achetés par la Belgique auprès de Bavarian Nordic commenceront à être livrés.

Les autorités devraient « prochainement » renseigner un endroit fournissant des informations plus détaillées aux citoyens pensant être éligibles à la vaccination. Sciensano va également publier la semaine prochaine une mise à jour des recommandations aux prestataires de soins, indique le RMG.

Qui pourra se faire vacciner ?

Dès la semaine prochaine, ces groupes pourront bénéficier d’une dose de vaccin préventive :

– les travailleurs du sexe masculins et transgenres ;

– les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) séropositifs ou sous traitement préventif contre le VIH et qui ont eu au moins deux MST au cours de l’année écoulée ;

– les personnes souffrant de troubles immunitaires et présentant un risque élevé d’infection ;

– le personnel de laboratoire qui manipule les cultures de virus.

Qui pouvait déjà se faire vacciner ?

Ces groupes pouvaient recevoir une dose préventive depuis le 11 juillet :

– les personnes immunodéprimées après un contact à haut risque (par exemple : un membre de la famille infecté ou le partage de vêtements, de literie ou d’ustensiles de cuisine avec un patient présentant une éruption cutanée) ;

– les personnes après un contact à très haut risque (par exemple, un contact sexuel, un contact prolongé peau à peau avec une personne présentant une éruption cutanée ou une plaie) ;

– le personnel soignant après un contact à haut risque sans protection (par exemple, contact prolongé en face-à-face, contact avec des liquides organiques d’un patient infecté, exposition à des aérosols).

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, dimanche 31 juillet 2022, 18:54

    @Smyers, votre vision réductrice des étapes de la vie est aussi pauvre que votre argumentaire face à la réalité.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 1 août 2022, 15:05

    Il faut donc admirer la richesse de votre réflexion basée sur l'homophobie, le préjugé et la méconnaissance des mécanismes de transmission. Chez moi, c'est plus simple, je préfère m'amuser à vous tourner en bourrique.

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 30 juillet 2022, 14:00

    @massacry olivier, n'étant pas adepte de ce comportement de primates (mais seulement mâles) et de certains autres animaux auxquels vous vous référez pour calquer le vôtre, je reste dans l'expectative quant à l'utilité de ces références d'autant que les éléments femelles en sont exclus. ; vous êtes évidemment libre de votre orientation mais pas de masquer la vérité médicale surtout si si elle dérange , qu'on soit d'ailleurs imberbe ou barbu.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 31 juillet 2022, 18:41

    Les trois étapes de la vie sur terre: les amibes, les animaux, l'homme. Ne seriez vous pas resté à la première, M. Delpierre?

  • Posté par Van Ars Odette, vendredi 29 juillet 2022, 19:01

    Donc...même si les lobbies gays prétendent le contraire, la variole du singe concerne essentiellement les homosexuels qui ont des relations sexuelles que la nature rejette ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko