Accueil Société

La chips de Lucien a la frite

Cultiver des pommes de terre pour en faire en partie des chips, tels est le pari de trois cousins de la région de Mettet. Vingt emplois ont été créés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Autour des barbecues et des drinks estivaux, la chips artisanale s’est fait sa place ces derniers mois, avec un goût qui n’a rien à voir avec les chips des sociétés industrielles, bas de gamme et prix d’achat au rabais. Un peu comme les bières, la chips est devenue un must régional, à l’image des « chips de Lucien ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 31 juillet 2022, 11:51

    On disait UN chip et DES chips. Mais voilà qu'il paraît que c'est devenu une chips. Ce qui est sûr, c'est que c'est toujours de LA crasse.

  • Posté par Deladrier-rase , dimanche 31 juillet 2022, 11:42

    Les chips de la grande marque connue sont fabriquées à Furnes, produit toutes les chips de la marque pour toute l'Europe et emploie 500 personnes. Les chips au sel sont 100% naturelles aussi. Bon succès à ces entrepreneurs mais en dehors d'une publicité gratuite, il n'y a pas de quoi s'extasier. Il va en falloir combien des entreprises de 20 personnes pour résorber le chômage en Wallonie? avec le coût énergétique derrière...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs