Accueil Société

François Gemenne: «Mobiliser en masse la population pour le climat? Je n’y crois plus»

Nous sommes au bord de la rupture climatique. La mobilisation sociale ne suit pas. Spécialiste du climat, François Gemenne relance l’alerte : « Ça deviendra encore plus compliqué quand nous devrons subir la même année et des inondations et la sécheresse ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Sécheresse, feux, inondations, ce n’est qu’un début. Le jour du « dépassement de la Terre » – à partir duquel l’humanité a consommé totalement les ressources qu’elle peut générer elle-même en un an – intervient toujours plus tôt, c’était le 28 juillet cette fois, édition 2022, avec un jour d’avance sur 2021. Alerte générale ? Plutôt deux fois qu’une. L’analyse de François Gemenne, politologue, chercheur, directeur de l’Observatoire Hugo dédié aux migrations environnementales à l’Université de Liège…

Chaque année, le calendrier se resserre en termes de ressources naturelles, c’est le fameux jour du « dépassement ». Vous en pensez quoi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

99 Commentaires

  • Posté par Weissenberg André, mardi 2 août 2022, 15:03

    Gemenne et Van Ypersele, c'est chou vert et vert chou! Tous deux sont des Fedayin au service du GIEC et de l'idéologie climatiste. Les météorologues ont tranché: il n'y a pas de changement climatique! C'est une pure invention et un pléonasme par dessus le marché, puisque la caractéristique principale de tout climat est de changer! Quand à juger de l'existence d'un "réchauffement climatique" par le biais de phénomènes météorologiques, comme les pluies centennales, ou naturels comme la fonte des glaciers, c'est prendre la lorgnette par le mauvais bout d'un phénomène particulier. Le retour en arrière au 19è siècle pour retrouver des étés aussi chauds et secs dédouane fort bien notre époque et le climat d'être responsables en quoi que ce soit de ces phénomènes météorologiques particuliers. Cela restera donc des phénomènes météorologiques particuliers, extrêmes, mais qui sont sans aucun rapport avec l'évolution globale du "climat". Inutile de tenter d'y lire plus que la météo du jour!

  • Posté par Raspe Eric, lundi 1 août 2022, 9:09

    Ce qui m'embête gemenne, c'est que dans la carte blanche inepte et honteuse que vous avez publiée avec votre compère servais il y a près de deux ans à propos de la gestion de la pandémie, vous défendiez le même exercice irresponsable de la liberté que vous reprochez maintenant aux climatosceptiques et à la population. Pour rappel vous compariez la gestion de la pandémie aux délires psychotiques d'Howard Hughues. Vous aviez même eu le culot de qualifier d'inhumain le port du masque. En évitant bien sûr d'admettre que les asiatiques qui contribuent proportionnellement plus que nous à la population humaine de la planète considèrent comme inadmissible de partager ses microbes avec d'autres et trouvent indispensable le port du masque en période épidémique. Ce jour-là, vous avez perdu votre crédibilité. Pour rappel, l'étude de l'impact du port du masque dans la ville de Iéna publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (USA) a démontré tout son intérêt : ce simple geste a sauvé des vies.

  • Posté par D L, samedi 30 juillet 2022, 21:17

    Ce qui m'interpelle, c'est que chaque fois que j'évoque la surpopulation et la natalité hors contrôle en Afrique, Asie et l' Amérique Latine, un dogmatique écologiste vient avec des chiffres disant qu'un belge produit 10 T de C et un africain 0,7 T de C seulement,sauf que nous ne sommes que 11 millions et eux 2 milliards. Je tiens aussi que cette problématique ne les intéresse pas du tout. Mais tous les jours les journalistes de la RTBF et du Soir nous cassent les pieds avec ce sujet. Après 2 ans et demi de dictature Covid, il est normal que les gens reprennent avions, bateaux de croisière et véhicules particuliers et repartent en vacances où bon leur semble. D'ailleurs les escrolos sont les premiers responsables avec la sortie dogmatique du nucléaire.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 31 juillet 2022, 19:03

    Ou Mme D L (ces initiales sont asexuantes).

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 31 juillet 2022, 19:02

    "Après 2 ans et demi de dictature Covid, il est normal que les gens reprennent avions, bateaux de croisière et véhicules particuliers et repartent en vacances où bon leur semble." Voilà bien la preuve de l'égocentrisme, de l'absence totale de prise de conscience et d'honnêteté de certains, dont M. D L.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs