Accueil Monde Asie-Pacifique

Tensions entre la Chine et les Etats-Unis: Nancy Pelosi confirme être en route vers l’Asie

Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants américaine, a confirmé ce dimanche être en route vers l’Asie, sans pour autant mentionner une éventuelle étape à Taïwan. Cette escale pourrait envenimer davantage les relations avec la Chine et serait vue par le régime chinois comme une provocation.

Temps de lecture: 3 min

La présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, a confirmé dimanche être en route vers l’Asie, sans mentionner une éventuelle étape à Taïwan qui pourrait envenimer davantage les relations entre la Chine et les Etats-Unis.

« Je conduis une délégation du Congrès dans la région indo-pacifique pour réaffirmer l’engagement inébranlable de l’Amérique envers ses alliés et amis dans la région », a annoncé Mme Pelosi dans un communiqué.

« À Singapour, en Malaisie, en Corée du Sud et au Japon, nous tiendrons des réunions de haut niveau pour discuter de la manière dont nous pouvons promouvoir nos valeurs et nos intérêts communs notamment la paix et la sécurité, la croissance économique et le commerce, la pandémie de Covid-19, la crise climatique, les droits de l’homme et la gouvernance démocratique », a-t-elle ajouté.

Le ministère des Affaires étrangères de Singapour a confirmé que Mme Pelosi et la délégation qui l’accompagne se rendraient dans la cité-État du 1er au 2 août. La présidente de la Chambre des représentants entretient le flou autour d’une éventuelle visite à Taïwan pour des raisons de sécurité.

Depuis des semaines, les tensions entre les États-Unis et la Chine se sont accrues à la suite d’informations selon lesquelles elle pourrait se rendre sur l’île autonome, que la Chine considère comme faisant partie de son territoire. Pékin verrait un passage, même bref, de la présidente de la Chambre des représentants sur l’île comme une provocation.

Accroissement des tensions militaires

Washington n’a pas de relations diplomatiques avec Taïpeï et reconnaît le régime communiste de Pékin comme le seul représentant de la Chine. Mais les Etats-Unis vendent des armes à l’île et louent son régime « démocratique ».

La visite de Nancy Pelosi intervient alors que la tension militaire monte dans la région. L’armée taïwanaise a effectué cette semaine ses plus importants exercices militaires annuels, qui comprenaient des simulations d’interception d’attaques chinoises depuis la mer.

Dans le même temps, le porte-avions américain USS Ronald Reagan et sa flotille ont quitté Singapour pour se diriger vers la mer de Chine méridionale dans le cadre d’une opération programmée, a indiqué l’US Navy.

Et samedi, en guise de réponse, la Chine a organisé un exercice militaire « à munitions réelles » dans le détroit de Taïwan.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Patric Stun, mardi 2 août 2022, 9:05

    "Nancy Pelosi confirme être en route vers l’Asie". A ma connaissance, la visite de l'Asie ne lui est pas interdite. Elle peut aller où elle veut, mais son pays devra en assumer les conséquences.

  • Posté par Patric Stun, lundi 1 août 2022, 23:34

    Libre à cette dame d’y aller. A la fin Taïwan sera au mieux comme Hong-kong et ce ne sont pas les USA qui viendront les défendre.

  • Posté par Raes Daniel, dimanche 31 juillet 2022, 16:08

    Cela ne plaît surtout pas à la Chine. Vivement les Midterms que les USA en soient enfin débarrassés.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, dimanche 31 juillet 2022, 12:45

    Pelosi va où elle veut. Ça ne plait pas aux générateur de virus? La belle affaire…

  • Posté par Patric Stun, lundi 1 août 2022, 23:31

    Continuez à déverser votre haine en utilisant plus que probablement un clavier et un ordinateur made in « générateur de virus ».

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une