Accueil Sports Football Football belge Eupen

D1A: réduit à dix, Eupen s’offre son premier succès face au Club de Bruges

Les Pandas décrochent leurs trois premiers points de la saison.

Temps de lecture: 2 min

Réduit à dix suite à l’exclusion à la 68e minute de son premier buteur Gary Magnée, Eupen n’a pas craqué face au Club de Bruges et s’est offert sa première victoire en quatorze rencontres de Jupiler Pro League face aux champions de Belgique. Grâce à Magnée (dès la 45e seconde) et à Smail Prevljak (19e), les Pandas comptent trois points après deux matches de championnat tout comme l’Antwerp, Zulte Waregem, Genk, Charleroi, Anderlecht, Westerlo, Ostende, le Cercle Bruges et le Club Bruges, qui avait pourtant rapidement égalisé par Ferran Jutgla (7e, 1-1).

A Eupen, Bernd Stock a reconduit le même onze de départ que lors de la défaite à Charleroi. A Bruges, Carl Hoefkens a remanié les cartes: en défense, Jack Hendry a pris la place de Brandon Mechele et au milieu, Casper Nielsen a fêté sa première titularisation au détriment de Ruud Vormer, Eder Balanta a supplanté Noah Mbamba et Eduard Sobol a été préféré à Bjorn Meijer.

On ne jouait que depuis 45 secondes quand les supporters des Pandas ont déclenché tout un tintamarre: sur un service de la gauche de Regan Charles-Cook, Magnée a profité de l’inattention de Stanley Nsoki pour battre de la tête un Simon Mignolet perplexe (1-0). Surpris, les Blauw & Zwart ont lancé une course poursuite vite menée à bien. Sur un corner d’Andreas Skov Olsen, Hendry a devancé le gardien eupenois Abdul Nurudeen et a dévié le ballon de la tête au second poteau vers Jutgla, qui a inscrit son premier but brugeois d’une tête plongeante (7e, 1-1).

Avec Boris Lambert, Jérôme Déom et Isaac Nuhu, Eupen a lancé plusieurs contres rapides et sur une nouvelle sortie de Déom, le ballon est parvenu à Prevljak, qui a redonné l’avance aux Pandas d’une frappe en première intention (19e, 2-1). Les Germanophones n’étaient pas rassasiés mais Mignolet ne s’est pas laissé surprendre par une tentative de Nuhu, qui a surgi dans les seize mètres au départ de la ligne de fond (23e).

La seconde période aurait également pu commencer par un pétard si Charles-Cook, isolé au second poteau, n’avait pas complètement dévissé sa frappe (46e). Alors que le Club éprouvait du mal à s’approcher de Nurudeen, Prevljak a manqué une nouvelle possibilité (61e). Cette erreur de l’attaquant bosnien allait être encore plus regrettable quand Magnée a pris sa deuxième carte jaune (68e). Pour tenter de limiter les dégâts Storck a sorti un attaquant, Nuhu, pour un défenseur, Jason Davidson (70e). Cette stratégie a permis à Eupen de garder Bruges bien loin de son but et conserver une victoire méritée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Eupen

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb