Accueil Sports Sports moteurs Endurance

Les 24 Heures ont retrouvé leur bonne étoile

Doublé Mercedes aux 24 Heures de Spa. Où le public est venu en masse – 73.000 personnes sur 4 jours ! – pour vivre le suspense et bien sûr voir Valentino Rossi, la star de cette édition étoilée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Raffaele Marciello ne voulait pas signer une 3e pole position consécutive aux 24 Heures de Spa. Et c’est presque avec soulagement qu’il avait accueilli l’éblouissant chrono signé vendredi soir par l’inattendue Lamborghini alors pilotée par Andrea Caldarelli : « Au fil des désillusions accumulées ces dernières années, j’ai fini par croire que cette pole m’apportait plus de malchance qu’autre chose », confiait le pilote Mercedes qui… quelques heures plus tard héritait bien malgré lui de cette position de pointe suite à la rétrogradation du bolide italien pour « non-conformité technique ». La porte ouverte à de nouvelles désillusions pour le Suisse et ses acolytes, l’Espagnol Daniel Juncadella et le Français Jules Gounon ? « Je ne vous cache pas que cette préoccupation m’a hanté pendant toute la course », confiait encore Marciello à l’arrivée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Endurance

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs