Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: le céréalier Razoni a quitté Odessa, une «première étape» qui en appelle beaucoup d’autres

Le voyage du navire marchand sera déterminant pour la suite des opérations. C’est un « premier test », selon la Défense ukrainienne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Vingt-six mille tonnes. C’est la quantité de céréales emportées par le Razoni : le premier navire marchand à avoir pu quitter le port ukrainien d’Odessa, ce lundi matin, depuis l’assaut lancé par le Kremlin sur l’Ukraine, le 24 février dernier. 26.000 t de maïs : il faudra 800 bateaux comme le Razoni pour évacuer les plus de 20 millions de tonnes de céréales de la récolte 2021 bloquées dans les ports et silos de la zone, depuis plus de cinq mois. Et faire de la place pour les 60 millions de tonnes de la récolte actuelle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, lundi 1 août 2022, 20:53

    Il faut espérer que contrat sera respecté à la lettre et que le voyou du Kremlin ne laissera pas trainer une de ses mines sur le trajet.

  • Posté par Martin Roland, lundi 1 août 2022, 18:59

    " Moscou a attribué la crise alimentaire, non pas à sa guerre, mais aux sanctions occidentales " = Le gangster terroriste lance ses missiles sur les hôpitaux, les écoles et torture les prisonniers de guerre avant de les assassiner à cause des Américains, de Zelinsky, de l'OTAN et de l'UE. Tout le monde sait ça, mais oui, mais c'est bien sûr ...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 2 août 2022, 12:29

    Monsieur Roland ; il ne sert a rien d'encore "se casser la tête" avec ces gens : juste fermer leur robinet ; "goudron et plumes" et RAUS !

  • Posté par Martin Roland, lundi 1 août 2022, 18:53

    Les navires chargés de céréales ukrainiennes risquent bien plus d'être bombardés par les missiles du gangster terroriste que de sauter sur une mine.

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs