Accueil Culture Cinéma

L’humanité d’une star

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 1 min

Morte il y a soixante ans, Marilyn Monroe était une star, une vraie : une personnalité unique, à la fois attirante et inaccessible. Pourtant, si elle nous touche encore aujourd’hui, c’est beaucoup moins par son côté inaccessible que par son humanité. Sa mort tragique et jamais totalement élucidée y est sans doute pour beaucoup. C’est à l’aune de celle-ci que, depuis, écrivains, journalistes, scénaristes et autres exégètes des vies de stars ont redécouvert le parcours de Marilyn. Si la blonde peroxydée fait encore rêver dans ses films, c’est bien la fragile et secrète Norma Jeane qui fascine les foules depuis sa disparition. Et plutôt que le glamour, les diamants meilleurs amis de la femme et autres pou pou pidou, c’est son destin, ses fêlures, son intelligence soigneusement dissimulée derrière une image de belle idiote que l’on ne cesse de redécouvrir et de célébrer. Dans un monde où les stars sont désormais des influenceuses se maquillant en direct sur les réseaux sociaux ou des ex-concurrents d’émissions de téléréalité, c’est plutôt réconfortant.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs