Accueil Culture Musiques

La tournée de Coldplay est-elle vraiment écologique?

La tournée Music of the Spheres du groupe britannique se veut éco-responsable. Voici comment.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 4 min

Le but affiché par Coldplay avec cette tournée éco-responsable est de réduire de moitié leur émission de CO2 par rapport à leur tournée précédente (qui avait été suivie par des experts en impact environnemental). C’est bien parti tant la tournée A Head Full Of Dreams de 2016-2017 frôlait le gigantisme, ayant duré deux ans, sillonné quatre continents pour 122 concerts devant 5,4 millions de fans. En comparaison, The Music of The Spheres World Tour s’étendra sur 73 concerts sur deux continents pendant huit mois… Avant d’annoncer des concerts en Asie et en Australie ?

Quoi qu’il en soit, Coldplay plaque sur cette tournée un véritable plan écologique inédit à ce niveau – une tournée des stades ! Un plan en douze points (émissions carbone, électricité, transports, scènes fans, eau, déchets, nourriture, merchandising, bonnes œuvres, nature, transparence) et selon trois principes : réduire, réinventer, restaurer. Creusons un peu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, vendredi 5 août 2022, 16:00

    Est-ce qu'on pourra savoir ce qu'ils auront dépensé REELLEMENT en énergie? J'en doute.

  • Posté par Lecocq Annie, vendredi 5 août 2022, 16:00

    Est-ce qu'on pourra savoir ce qu'ils auront dépensé REELLEMENT en énergie? J'en doute.

  • Posté par Z Pour Zorglub , vendredi 5 août 2022, 11:52

    Du greenwashing : réduire à 7 villes en europe au prétexte de ne pas faire voyager 30 camions et donc faire 35 concerts (4 à 5 par ville) signifie faire venir 35 fois 50,000 personnes dont une bonne partie fera un long déplacement car les spectateurs ne viennent pas que de la ville du concert mais souvent de très loin voire del’étranger donc cela multiple d’autant les trajets polluants et l’empreinte carbone. Leur morale : nous réduisons notre empreinte carbone mais vous multipliez par 10, par 100 l’empreinte carbone totale. Bravo cela s’appelle du greenwashing

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs