Accueil Monde Asie-Pacifique

Visite américaine à Taïwan: Pelosi n’a pas molli, regain de tension sino-américaine

Malgré les avertissements voire les menaces de Pékin, la cheffe de la Chambre des représentants américains a débarqué mardi soir à Taïwan. Le ton monte. Mais le président chinois n’a pas davantage intérêt à une vraie crise que Joe Biden.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Le timing semble plutôt mal choisi. Peu avant 23h, heure locale, Nancy Pelosi a foulé le tarmac de l’aéroport de Taipei Songshan. Le déplacement à Taïwan de la présidente démocrate de la Chambre des représentants des Etats-Unis, va attiser les tensions entre Pékin et Washington. A un moment où la superpuissance US est concentrée sur le défi lancé au monde par Vladimir Poutine : le président russe a décidé de redessiner les frontières par la force armée, dans une mission qu’il a comparée à celle du tsar Pierre le Grand, qui avait « repris » la Suède.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 3 août 2022, 11:53

    Bravo Nancy ! Par rapport à certaines "chiffes molles" et autres trolls décérébrés ... ele "en a dans le pantalon" !!

  • Posté par D L, mercredi 3 août 2022, 8:44

    Cette dame met juste de l'huile sur le feu. Espérons que les mid terms permettront de l'ejecter de son poste

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 3 août 2022, 11:49

    Et vous; D.L ... de vous "éjecter de ce foirum" ...?

  • Posté par Mauer Marc, mercredi 3 août 2022, 11:29

    Et je suppose que toi tu prônes un comportement humble face aux russes, aux chinois ? Tu n’as pas encore compris que la seule bonne attitude est de leur répondre de manière symétrique? Cette peur que tu véhicules est répugnante !

  • Posté par Mauer Marc, mercredi 3 août 2022, 11:24

    Il est IMPÉRATIF de tenir tête aux dictateurs de tout poil. La Chine ne décide RIEN pour l’occident. C’est ça la leçon : les chinois vocifèrent mais l’occident fait quand même. Il ne faut en aucun cas adopter profil bas face à Xi Jingping !

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Reportage Un an de régime taliban: la grande désillusion?

Un an après la prise de Kaboul par les talibans, le pays est isolé et la population afghane s’enfonce dans la pauvreté. Le mouvement au pouvoir, en difficulté, est remis en cause sur ses fondamentaux, le retour de la sécurité et la mise en place d’un Etat islamique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs