Accueil Société

Covid long: quand la perte d’odorat affecte la santé mentale

Une méta-analyse montre qu’environ 5 % des adultes souffrent de dysfonctionnements de l’odorat au moins six mois après l’infection au covid. En étant privés de ce sens ancestral, les patients sont à risque de développer des troubles de l’alimentation ou de l’anxiété.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Si on reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait en s’en allant, il en va de même pour le goût ou l’odorat. L’épidémie de covid a mis la lumière sur les dysfonctionnements de ces deux sens consécutifs à l’infection, qui peuvent persister de longs mois voire ne jamais disparaître. Mais combien sont-ils à en souffrir ? Une étude italienne parue fin juillet dans le British Medical Journal estime que 5,6% des adultes développent des troubles de l’odorat et 4,4 % souffrent de troubles du goût (agueusie) au moins 6 mois après l’infection. Sachant que 550 millions de contaminations ont été enregistrées dans le monde depuis le début de l’épidémie, un grand nombre de personnes sont concernées par ces problèmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 3 août 2022, 16:56

    Apparemment les doses multiples n y changent rien. Y a t il aussi des non vaccinés qui souffrent de cette perte de goût ?

  • Posté par Capelle Catherine, jeudi 4 août 2022, 7:12

    Oui, une de mes amies qui a eu le Covid au tout début de la pandémie. Et ce n'est certainement pas la seule.

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 3 août 2022, 23:46

    Encore une précision aux lecteurs, la preuve de mes affirmations se trouve dans la réponse d'ernotte à ma réponse à son commentaire à l'édito du jour (https://www.lesoir.be/457684/article/2022-08-03/les-virus-profitent-de-nos-failles).

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 3 août 2022, 23:43

    J'ajoute aussi, monsieur Massacry, qu'ernotte vient en plus de démontrer son incompétence totale. Il est totalement incapable de suivre un raisonnement pourtant simple de proportions de proportions. Je plains ceux qui suivent ses conseils. Plus encore s'ils les payent.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 3 août 2022, 23:19

    Visiblement Ernotte ne veut pas capter, nuance Mr Raspe, il milite depuis le début pour la proliferation de ce virus get ses effets négatifs. Ce qu'il oublie de dire c'est que sa fameuse théorie de l'immuninté < naturelle> ne protège pas du covid long.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs