Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: les électeurs du Kansas ont protégé le droit à l’avortement

60 % des électeurs se sont prononcés en faveur du maintien des protections contre l’avortement dans la constitution de l’Etat.

Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Il n’y aura pas de restrictions contre le droit à l’avortement au Kansas. C’est une victoire majeure pour le droit à l’IVG aux États-Unis depuis que la Cour suprême des États-Unis a annulé le droit fédéral cristallisé dans le fameux arrêt « Roe vs Wade ». Ce scrutin était vu comme un test politique au niveau national et fait dire aux militantes et militants pro-avortement que la décision de la Cour suprême ne reflète pas l’opinion américaine.

Les électeurs de l’État du Kansas - pourtant traditionnellement conservateur - ont rejeté un amendement qui aurait ouvert la voie à une réglementation plus stricte ou à une interdiction de la procédure. Le résultat a été écrasant : 60 % des électeurs se sont prononcés en faveur du maintien des protections contre l’avortement dans la constitution de l’État, contre 40 % qui voulaient les retirer. Les dirigeants conservateurs du Kansas ne pourront donc pas limiter le droit à l’avortement ou le supprimer lors de leur prochaine session de janvier.

Plus d’une douzaine d’Etats conservateurs ont déjà interdit ou comptent interdire rapidement tout droit à l’IVG. Le Kansas fait figure de refuge – pour notamment de nombreuses personnes venant du Texas et d’Oklahoma – puisqu’il est possible de pratiquer un avortement jusqu’à 22 semaines de grossesse.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 4 août 2022, 1:36

    Mais l'important est que le Kansas a pu exprimer son opinion de façon démocratique et garantir ainsi que l'avortement pourra y être pratiqué.

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 4 août 2022, 1:31

    La décision de la Cour Suprême ne reflète aucune opinion. Elle constate simplement que rien dans la Constitution ne garantit la possibilité d'avorter.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une