Accueil Belgique

Le Salon du Penseur

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ce salon (aussi appelé Salon Carré) tire son nom de la pendule ornée d’une réplique en bronze du Penseur de Michel-Ange qui orne la cheminée de la pièce. Il fait le coin entre la Salle des Glaces et la Grande Galerie, qui servent de salons de réception lorsque le Roi présente ses vœux de Nouvel An aux autorités du pays ou aux ambassadeurs accrédités en Belgique. En 1993, lors d’un événement bien plus dramatique et inattendu, il a servi de chapelle ardente pour le roi Baudouin (comme pour Albert Ier et Léopold III avant lui). Des centaines de milliers de personnes ont fait la file devant le Palais cet été-là pour rendre un dernier hommage à Baudouin dans ce Salon du Penseur repensé pour accueillir sa royale dépouille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs