Accueil Monde France

Entre joints et McDo, la première soirée d’Abdeslam après les attentats de Paris

Dans la nuit du 13 novembre 2015, Salah Abdeslam s’est rendu dans une tour de la Cité Vauban à Châtillon pour se reposer. Il y a rencontré une bande de jeunes. Témoignage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il est le seul survivant des commandos des attentats de Paris, le 13 novembre dernier. Ce soir-là, Salah Abdeslam n’a pas pu, ou n’a pas voulu, actionner sa ceinture d’explosifs comme son frère Brahim et certains copains de Molenbeek, d’où il est originaire.

« Il était sympa »

A une heure du matin, soit quelques heures après les tragiques événements, le logisticien présumé des attentats se réfugie dans une tour de la Cité Vauban à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine, raconte le Nouvel Obs. C’est là qu’il croise une bande de jeunes lycéens, qui fument et mangent des hamburgers au neuvième étage. L’endroit est connu dans les environs pour être un lieu de trafic de shit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs