Accueil Monde Afrique

Après le référendum présidentiel, la Tunisie attachée à l’islam autant qu’à sa liberté

La nouvelle Constitution, rédigée par le président Kaïs Saïed et adoptée par référendum, permet à la Tunisie de réaliser les « finalités de l’islam », suscitant les craintes d’un virage conservateur. Peut-elle réellement transformer une société dont le rapport à la religion défie la binarité ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Chaque pays adore se déchirer autour d’un sujet aussi inflammable que stérile. La Belgique a la querelle linguistique, la France, le voile et la laïcité. En Tunisie, la relation de l’islam et de l’Etat réveille régulièrement les passions. L’article 5 de la Constitution, rédigée par le président Kaïs Saïed et approuvée la semaine dernière par 94,7 % des votants lors du référendum, a rallumé les braises de cette polémique jamais éteinte. Il stipule que « l’Etat seul doit œuvrer à la réalisation, dans le cadre d’un régime démocratique, des finalités de l’islam en matière de respect de la vie humaine, de la dignité, des biens, la religion et de la liberté ». Il n’en fallait pas plus pour réanimer le spectre d’un Etat théocratique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Freddy Algrain, vendredi 12 août 2022, 12:37

    Islam et liberté, islam et démocratie des associations impossibles surtout quand on ne fait de la place dans la constitution que pour une seule religion. Le pire c'est que les islamistes utilisent nos démocraties pour miner nos libertés et s'immiscer dans notre quotidien en nous imposant : la viande halal, le voile, le sectarisme etc ... Ce qui se passe en Tunisie est loin d'être anodin car c'est ce que veulent les musulmans quand ils sont majoritaires. Ils ont déjà essayé avec sharia 4 Belgium !

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 5 août 2022, 10:44

    Islam et liberté c'est pour rire ! Il faut interdire l'Islam dans les pays occidentaux ! De très longues périodes de lutte contre la religion catholique montrent à quel point il faut se débarrasser de cet organisme terroriste ! On désacralise les églises pas pour installer des mosquées qui doivent être interdites sous nos cieux ! Pas de prêcheurs de haine !

  • Posté par eric biltiau, vendredi 5 août 2022, 10:38

    Une religion est respectable tant qu'elle reste dans le domaine privé. A partir du moment où elle s'installe dans l'espace public, cela devient le chancre de nos démocraties.

  • Posté par D L, vendredi 5 août 2022, 9:02

    Tiens la Belgique ne serait pas concernée par le port du voile contrairement à la France.

  • Posté par collin liliane, jeudi 4 août 2022, 17:46

    "l’Etat doit œuvrer à la réalisation des finalités de l’islam en matière de ... liberté " ?????

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs