Accueil Monde Asie-Pacifique

Taïwan: la Chine annonce «imposer des sanctions» à Nancy Pelosi

La visite de la présidente de la Chambre des représentants à Taïwan a attisé les tensions entre les Etats-Unis et la Chine, qui considère l’île comme faisant partie de son territoire.

Temps de lecture: 2 min

La Chine a annoncé vendredi « imposer des sanctions » à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa « famille proche » après sa visite à Taïwan, qui a déclenché la colère de Pékin et le lancement de vastes manœuvres militaires.

Avec sa visite, Mme Pelosi s’est « gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale », a indiqué le ministère des Affaires étrangères, sans donner de détails sur ces sanctions.

Ces dernières années, la Chine a imposé des sanctions à de nombreux représentants américains pour avoir agi, selon elle, contre ses intérêts et s’être exprimé sur les droits humains concernant Hong Kong et le Xinjiang (nord-ouest), parfois sans spécifier la nature de ces sanctions.

En mars, Pékin avait appliqué des restrictions de visas à une liste non publique de fonctionnaires américains qui auraient « inventé des mensonges sur des questions de droits humains impliquant la Chine ».

L’ex-secrétaire d’État américain Mike Pompeo, ainsi que Peter Navarro, qui avait été conseiller commercial auprès de Donald Trump, ont eux aussi été sanctionnés par le passé : ils ont interdiction d’entrer en Chine ou de faire des affaires avec des entreprises chinoises.

La Chine, qui considère Taïwan comme partie intégrante de son territoire, a lancé jeudi, en réaction à la visite de Mme Pelosi, les plus importants exercices militaires de son histoire autour de l’île, qui vont durer jusqu’à dimanche.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Fuld Daniel, vendredi 5 août 2022, 12:40

    Pourquoi Taïwan ne supprimerait il pas l'exportation de composants technologique vers la Chine? Ces composants dont elle à tant besoin et qu'elle ne parvient pas à produire...

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, vendredi 5 août 2022, 12:46

    C'est le fond du problème, au-delà des visées nationalistes et politiques. Taiwan est le premier producteur mondial de semi-conducteurs et Pékin son premier client. En cas d'invasion chinoise cette production dont le reste du monde est très dépendant serait aux mains de la dictature communiste. Tant les taïwanais que les américains ont déjà laissé entendre qu'en cas d'invasion communiste ils ne laisseraient jamais les installations de production de chips tomber aux mains de Pekin, quitte à les détruire.

  • Posté par dams jean-marie, vendredi 5 août 2022, 12:28

    Plus de chop suey chinois ! Fini! Lors d'une prochaine visite dans un restaurant on demandera un chop suey Pelosi !

  • Posté par Sergeant Philippe, vendredi 5 août 2022, 11:25

    "La Chine a annoncé vendredi « imposer des sanctions » à la cheffe des députés américains Nancy Pelosi et à sa « famille proche » après sa visite à Taïwan". Si ce n'est pas un aveu de faiblesse des autorités chinoises, cela y ressemble vachement !

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une