Accueil Sports Cyclisme Route

Julian Alaphilippe: «Cette fois, j’espère que la malchance me laissera tranquille»

Le Covid a touché Julian Alaphilippe, mais le moral de « Loulou » est resté intact. Ce dimanche, il reprend la compétition au Tour de Louvain-Mémorial Jef Scherens, sur les routes de son deuxième titre mondial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Une bronchite, une lourde chute à Liège-Bastogne-Liège, une période de repos frustrante, une non-sélection au Tour de France et le Covid n’ont pas entamé le moral de Julian Alaphilippe. Ni ses ambitions d’ailleurs. À 30 ans, le champion du monde rêve d’un troisième maillot arc-en-ciel consécutif. Mais avant cela, il veut « retrouver de bonnes sensations ». Première étape, le Tour de Louvain-Mémorial Jef Scherens ce dimanche, avant de participer au Tour de l’Ain (9-11/08) puis de s’envoler pour la Vuelta (dès le 19 août), où il se mettra à la planche pour un certain Remco Evenepoel.

Julian, vous avez effectué un bref retour victorieux au Tour de Wallonie, puis le Covid vous est tombé dessus. Comment allez-vous maintenant et où en êtes-vous physiquement ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs