Accueil Médias

Comment la météo s’adapte au climat qui s’affole

Le changement climatique a radicalement bouleversé la manière de présenter le bulletin météo. Désormais maillon essentiel entre les scientifiques et le grand public, le présentateur météo ne fait plus la pluie et le beau temps. Il décrypte, alerte, sensibilise… Et s’impose comme un rempart contre les théories du complot des climatosceptiques.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Il reste six mois, dix jours, deux heures, onze minutes et 41 secondes avant qu’une comète ne transperce l’atmosphère et ne détruise toute vie sur terre. Chiffres à l’appui, deux scientifiques s’égosillent désespérément pour alerter le monde. Las, ils se briseront sur le mur de la désinformation, du déni, des sarcasmes du monde médiatique et politique comme du grand public. Ainsi que de la cupidité et de l’inaction du président des Etats-Unis, rompu à la cause d’une puissante entreprise technologique. Don’t look up (« Ne regardez pas en l’air »), leur dit-on. Tel est aussi le nom de cette comédie dramatique produite en 2021 par Netflix (avec Jennifer Lawrence et Leonardo Di Caprio), directement inspirée par la crise climatique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 9 août 2022, 14:02

    Nier le changement climatique n'est pas sérieux. Le seul point sur lequel les climatosceptiques ont peut-être (en partie) raison, c'est que ce changement pourrait être (en partie) dû à des causes naturelles. Mais même si c'est le cas, il est indéniable que l'activité humaine y contribue aussi pour une très large part. Nous devons donc 1) Réduire drastiquement notre contribution à ce changement et 2) apprendre à "vivre avec". Le 1er point nécessite une action mondiale et coordonnée sur des axes efficaces et bien définis, donc tout le contraire des petits bricolages comme ceux que nous propose notre grotesque parti Ecolo, bien plus gauchiste qu'écologique. Mais le 2è point peut en grande partie être traité localement, par exemple en construisant des maisons mieux abritées du soleil par des auvents, des terrasses couvertes ou des doubles toitures. Mais là, rien ne se passe.

  • Posté par Howdare You, lundi 8 août 2022, 12:13

    Je pense que les journalistes se grandiraient en reprenant, à côté des prédictions avérées, toutes les prédictions catastrophistes du passé qui ne se sont pas passées. Par exemple "plus de neige en hiver", "la navigation via l'arctique possible", "les îles auront disparu" etc. En ne couvrant que les prédictions avérées, on se soumet à un biais de confirmation (le même qui permet aux "voyants" de prétendre qu'ils ont prédit telle ou telle chose" mais en omettant consciemment ou inconsciemment toutes les autres prédictions qui se sont révélées fausses.)

  • Posté par De Ronde Michel, lundi 8 août 2022, 11:47

    Voici venu le temps des présentateurs météo propagandistes ! C’est l’été, il fait chaud, il fait sec et les feux de forêt d’origine criminelle ou non réapparaissent. La propagande verte s’en saisit et fait feu de tout bois.

  • Posté par Leleux André, vendredi 5 août 2022, 22:25

    En congé, lés modérateurs ?

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 5 août 2022, 22:45

    Je les ai interpelés à 7 reprises au moins à propos de cette tentative d'arnaque récurrente : aucune réponse. Je vous suggère de le faire aussi : cliquer sur votre nom d'abonné au-dessus à droite puis sur "nous contacter" et compléter le formulaire qui s'ouvre.

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs