Accueil Monde Proche-Orient

Gaza: au moins 15 morts suite à des frappes israéliennes, le Jihad islamique réplique avec des tirs de roquette

Quinze personnes, dont un chef du groupe armé Jihad islamique et un enfant selon les Palestiniens, ont été tuées vendredi dans des frappes israéliennes visant l’organisation palestinienne dans la bande de Gaza. le Jihad islamique aurait répliqué, tirant 100 roquettes en direction d’Israël.

Temps de lecture: 3 min

L’armée israélienne a estimé vendredi que 15 personnes avaient été tuées dans ses frappes sur la bande de Gaza, présentées comme visant l’organisation islamiste palestinienne Jihad islamique. Lors de cette « attaque préventive » contre le Jihad islamique et qui n’est « pas encore terminée », 15 personnes ont péri, a estimé un porte-parole militaire israélien, Richard Hecht, lors d’une discussion en ligne avec des journalistes.

Les frappes sur la bande de Gaza visaient le groupe armé Jihad islamique, qui a accusé en retour l’Etat hébreu de vouloir « déclencher une guerre » contre le peuple palestinien. Le Jihad islamique a annoncé peu après qu’un de ses chefs a été tué dans une des frappes.

« L’ennemi a déclenché une guerre contre notre peuple et nous devons collectivement nous défendre et défendre notre peuple, nous ne permettrons pas à la politique de notre ennemi de saper notre résistance », a réagi le Jihad islamique dans un communiqué.

Plusieurs victimes parmi les civils

Plusieurs Palestiniens ont été blessés dans des frappes à Khan Younès, dans le sud de Gaza, d’après le ministère de la Santé du Hamas, organisation islamiste au pouvoir. Des témoins et des sources de sécurité palestiniennes ont indiqué à l’AFP avoir vu plusieurs frappes, notamment une dans le centre de la ville de Gaza.

Ces raids surviennent après l’arrestation lundi d’un chef du Jihad islamique en Cisjordanie occupée, Bassem Saadi. Les autorités israéliennes craignaient des attaques en représailles en provenance de la bande de Gaza, enclave contrôlée par les islamistes du Hamas où le Jihad islamique est bien implanté.

Peu de temps avant les frappes, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a affirmé que les forces israéliennes « se préparaient pour toute action devant être prise sur tous les fronts, dans les régions du nord, du centre et du sud d’Israël ».

« A nos ennemis, et particulièrement aux responsables du Hamas et du Jihad islamique palestinien, je voudrais insister : votre temps est compté. La menace (sur le sud d’Israël, ndlr) sera éliminée d’une façon ou d’une autre », a-t-il déclaré, selon un communiqué.

Réponse du Jihad islamique

Des roquettes ont été tirées vendredi depuis la bande de Gaza vers Israël, ont constaté des journalistes de l’AFP dans l’enclave palestinienne, après des frappes de l’armée israélienne ayant tué des combattants d’un groupe armé et des civils palestiniens.

Dans le même temps, l’armée israélienne a indiqué que les sirènes d’alarme retentissaient dans les localités israéliennes de Yavné et de Lachish, au nord du territoire palestinien.

Blocus

L’armée israélienne avait ordonné mardi la fermeture des passages frontaliers, contraignant des milliers de Gazaouis, titulaires de permis de travail en Israël, à rester chez eux. Cette fermeture a ralenti la livraison de diesel, généralement acheminé par camion depuis l’Egypte ou Israël et nécessaire pour alimenter la centrale électrique de Gaza.

Cette unique centrale risque de fermer en raison d’un manque de carburant, avait mis en garde jeudi son directeur.

Environ 50 personnes quittant normalement quotidiennement l’enclave pour des soins, ont également été affectées, selon l’Organisation mondiale de la santé.

L’Etat hébreu impose depuis 2007 un strict blocus à Gaza, enclave de 2,3 millions d’habitants minée par la pauvreté et le chômage.

Israël et des groupes armés de Gaza se sont livrés plusieurs guerres, dont la dernière date de mai 2021. Les dernières frappes d’Israël sur Gaza remontaient au 19 juillet. L’armée israélienne avait visé une position du Hamas après un coup de feu en provenance de l’enclave.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par non non, samedi 6 août 2022, 10:34

    Shalom Israel seul pays démocratique au Proche Orient entouré de pays musulmans avec ses guerres tribales et religieuses islamistes. La Palestine est gavée d'aides humanitaires, Israel depuis 1948 a transformé cette région rocailleuse en milk and honey. J'espère qu'ils ne finiront pas comme le Liban.

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 5 août 2022, 21:30

    Bravo à l'armée de défense d'Israël. Liquider les terroristes islamistes avant qu'ils ne puissent frapper, c'est parfaitement légitime. Liquider le "Jihad islamique" c'est le meilleur service qu'Israël puisse rendre aux Palestiniens de Gaza.

  • Posté par Corbiaux Thierry, vendredi 5 août 2022, 19:36

    Je souhaite à Israël de connaître les pires malheurs qu'il existe. Mort à tous ces marchands de mort!

  • Posté par eric biltiau, samedi 6 août 2022, 11:05

    Le soir a retiré mon commentaire mais laissé celui de Corbiaux ci-dessus, pq? Je le remet donc en disant le contraire : Je souhaite au Hamas de connaître les pires malheurs qui existent. Mort à tous ces islamistes inhumains.

  • Posté par Druide David, samedi 6 août 2022, 8:12

    @Corbiaux le plombier de Namur: C'est grâce à des décérébrés comme vous que le sort des Palestiniens avance tellement depuis 1948! Contente toi d'essayer de faire ton boulot correctement, la politique n'est clairement pas ton domaine. Prends une de tes échasses et enfonce la toi bien profondément

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une