Accueil Économie Consommation

Les restaurants enfants non admis, la nouvelle tendance?

Ce serait la mode des bonnes tables réservées aux adultes, loin des cris et caprices de bambins aux parents dépassés. Gare aux fausses bonnes idées et aux clichés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

L’idée (re-)fait des vagues sur les réseaux sociaux et les guides touristiques en ligne en ces grandes vacances : des restaurants refusant les enfants ou décourageant les parents d’y emmener leur progéniture fleuriraient pour ménager les oreilles et les nerfs des autres clients et du personnel. Certes, une brasserie de Nieuport, le Sir Charles, avait défrayé la chronique il y a quatre ans en interdisant l’accès aux moins de douze ans, au motif que trop de parents laissaient faire tout et n’importe quoi à leurs chers petits. Et oui, un établissement allemand en bord de Mer baltique, le Oma’s Küche avait lui aussi, à la même époque, banni les moins de quatorze ans après 17 h pour éviter tout trouble. D’autres (rares) cuisines ont pris des dispositions similaires en Europe. Mais, à la connaissance des Fédérations Horeca de Bruxelles et de Wallonie, des restos imposant de telles dispositions n’ont pas essaimé chez nous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Van Eldom Pierre, lundi 8 août 2022, 19:06

    Je souscris à l'option d'interdiction d'enfants bruyants empêchant les adultes (payeurs) de profiter de leur repas. Que dire alors des chiens que certaines maîtresses, principalement, imposent à leurs voisins avec les troubles d'aboiement et autres joyausetés que cela peut provoquer. On peut aimer les animaux MAIS chacun à sa place, s v pl.

  • Posté par El Cabron Nicolas, lundi 8 août 2022, 12:02

    @ Marc Mauer. La discrimination pratiquée se justifie-t-elle vraiment au regard du principe de proportionnalité? La question doit être posée. Je ne prétends pas connaitre la réponse et il me plairait d'avoir l'avis d'Unia.

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 7 août 2022, 1:47

    Perso, j'en ai ras le bol des enfants rois et leurs parents incoscients et stupides pour rester polie.

  • Posté par Mauer Marc, dimanche 7 août 2022, 15:50

    Moi aussi ! Et je cautionne l’idée, même si ma fille de 12 ans, qui se comporte en adulte, m’exclu de fait de ces endroits ! Ras le bol aussi des hurlements d’indiens dans les piscines.

  • Posté par Cornet Fr., samedi 6 août 2022, 18:42

    L'idée m'a parue scandaleuse à première lecture. Et puis je me suis rappelée tant de fois où j'ai été incommodée par le comportement de certains enfants qui prennent le restaurant pour une salle de jeux, qui courent entre les tables sans que les parents ne bronchent. Et finalement je me dis que parfois j'aimerais aller dans un restaurant sans enfants, si je paie cher pour avoir le calme et la qualité. Les hôtels Adult Only existent dans beaucoup de pays. Notamment en Espagne où l'enfant est roi et les parents permissifs à l'extrême.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs