Accueil Médias

«Arrêtez l’hystérie»: comment les climatosceptiques sèment le vent

Les campagnes de harcèlement et de désinformation réfutant le lien entre les événements météorologiques et le réchauffement climatique se multiplient. Pour les médias, le traitement du sujet est complexe, un brin anxiogène et forcément clivant.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

C’est juste l’été. » « Arrêtez votre hystérie. » La canicule extrême vécue au Royaume-Uni en juillet a nourri un tsunami de messages haineux inédit sur les réseaux sociaux. Dans le viseur : les journalistes de la BBC. Pour alimenter les doutes sur le réchauffement climatique, tout est bon. Y compris le complot. Certains vont même jusqu’à accuser chaînes de télévision et climatologues de modifier la gamme de couleurs utilisée pour les cartes météos afin de « manipuler les opinions ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par D L, samedi 6 août 2022, 22:12

    Tant qu'on ne mettra pas la surpopulation mondiale comme une des causes principales du réchauffement climatique, les bêlements des climatologues, des écologistes dogmatiques et des totalitaires (genre extinction-rebellion) ne seront que des bêlements. Est-ce écologique de vouloir une société de type communiste et de privation pour ceux qui méritent à moins que ce soit pour imposer une nouvelle religion ?

  • Posté par Vanloo , samedi 6 août 2022, 21:18

    Il faudra encore combien de sécheresses, des fleuves et rivières quasi à sec, de pics caniculaires, de récoltes détruites de surmortalité due aux vagues de chaleur pour convaincre les climato- sceptiques. Réponse: tâche impossible car quand on est con et bornés c'est pour la vie et celle-ci est est trop courte et le temps bien trop précieux pour le perdre avec des idiots

  • Posté par massacry olivier, dimanche 7 août 2022, 23:19

    Non Madame Bodart, remontée à 1976 n'est pas pour moi une variation courante, et non vous n'êtes jamais factuel, vous le dites, mais jamais vous apportez les preuves ! Et l'argument du " penser autrement vous emmerde" oui cela m' emmerde quand cela reste un argument rhétorique, sans faits ! Exemple: < même le giec est moins affirmatif que prétendu> allons bon, ma chère si vous le dites. < les sécheresses ne sont pas en augmentation>, ah puisque vous le dites, les lacs vides d' Afrique, du Pérou, des sornettes, les déplacements de population une intox. < je remets juste à leur place des événements météo que l'on essaye de faire passer pour apocalyptiques alors qu'ils sont dans les limites de la variabilité naturelles..c'est une réalité factuelle facile à prouver>, mais croyez moi sur paroles. < d’après un rapport de l'IRM, les sécheresses en Belgique ne sont pas en augmentation, les précipitations sont même en augmentation> ah ce rapport du " SPW Agricultrue" est donc mensonger, vite apportez leur vos lumières ( https://agriculture.wallonie.be/documents/20182/135052/Article+sur+l_%C3%A9volution+du+climat-+contextualisation+du+Plan+vulgarisation+s%C3%A9cheresse+%285%29.pdf/615a15b1-ccc1-4db6-98b9-c4176ff14ca0?version=1.0). Extraits :< Le réchauffement climatique a été démontré par de nombreux experts belges (IRM- institut royal météorologique de Belgique) et internationaux. Voici une première illustration (figure 1) qui montre une évolution significative des températures annuelles moyenne> < sur la période 1961-1990 (9,8°C), on peut constater une hausse générale des températures (figure 2).> < « À Uccle, les six années les plus chaudes ont toutes été observées après 2005, et l’augmentation moyenne de la température pour 2019 est supérieure à 2,5°C par rapport à la période 1850-1900. »> Concernant la fréquence des pluies : <La figure 4 ci-dessous du nombre de jours avec précipitations abondantes durant l’été (période juin-juillet-août) nous montre depuis 1981 une augmentation moyenne significative de +0,6 jour par décennie à la station d’Uccle.>. Aie cela signifierait qu'il n'y pas de sècheresse? Bien non ! < à l’échelle saisonnière, on remarque pour la période récente une tendance significative ( des jours sans pluie) à la hausse au printemps. Les autres saisons ne montrent pas d’évolution significative.> Concernant la durée de sècheresse :< "L’analyse de tendance indique une hausse significative de ce paramètre depuis 1981, avec une augmentation moyenne de +1,5 jour par décennie.">< En combinant ce résultat avec le fait vu précédemment que les cumuls pluviométriques printaniers montrent une tendance significative à une diminution en moyenne depuis 1981, on peut en conclure que l’intensité des sécheresses printanières doit avoir également tendance à augmenter à la suite du réchauffement observé dans notre pays depuis la fin des années 1980. Une telle évolution, si elle se poursuit, peut entraîner des conséquences importantes en agriculture.>.

  • Posté par Bodart Anne, dimanche 7 août 2022, 19:47

    mr massacry ça ne contredit absolument pas ce que je dis..et cela prouve bien que vous ne comprenez pas mon message..je n'ai jamais nié qu'il fasse sec ni que cela allait continuer...je nie le fait que cela soit inédit et que les sécheresses soit en augmentation, ( et le pire c'est que cela est facilement vérifiable).mais comme c'est une évidence qui emmerde la logique catastrophiste que vous soutenez, vous préférez utiliser la moquerie plutôt que d'argumenter...Ça vous énerve en fait qu'ils y aient des gens qui ne se laisse pas impressionner par l'hystérie ambiante et qui sortent de votre contrôle..alors comme leurs affirmations sont vraies et factuelles vous préférez les dénigrer

  • Posté par massacry olivier, dimanche 7 août 2022, 14:06

    Mme Bodart encore une intox? https://www.lesoir.be/458041/article/2022-08-04/la-secheresse-va-saggraver-dans-les-dix-jours-venir.

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs