Accueil Monde Europe

Grèce: les incendies ravagent un parc naturel, sa faune et sa flore

En Grèce, l’incendie dans la forêt de Dadia est un « désastre écologique » sans précédent. La moitié de la forêt protégée a été ravagée par les flammes, mettant en péril des espèces de rapaces, eux aussi protégées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Quand je vois l’état de la forêt, je me dis que c’est un peu de mon enfance qui est partie en fumée », soupire Kiki Chatzisavvas, une jeune femme originaire de la forêt de Dadia, dans le nord de la Grèce. Elle est venue apporter de la nourriture aux pompiers accompagnée de ses deux filles. « Cette forêt est un trésor pour la région. Moi, je la connais depuis que je suis petite, j’y ai joué, je m’y suis promenée, j’y ai étudié… De nombreux touristes ont pu découvrir cet espace extraordinaire, sa réserve… » Autour d’elle, les flammes ont ravagé un vaste pan des 42.000 hectares d’un des plus importants parcs Natura 2000 du pays. Le feu a pris le 20 juillet dans cet écrin verdoyant à quelques kilomètres du fleuve Evros qui marque la frontière avec la Turquie. « C’est une catastrophe », explique Youssouf Kotza, pompier professionnel et membre du conseil municipal de Souffli, un des villages aux portes de la forêt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs