Accueil Société

Enfants non-admis: quand les plus jeunes posent problème au restaurant

Ce serait la mode des bonnes tables réservées aux adultes, loin des cris et caprices de bambins aux parents dépassés. Gare aux fausses bonnes idées et aux clichés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’idée (re-)fait des vagues sur les réseaux sociaux et les guides touristiques en ligne en ces grandes vacances : des restaurants refusant les enfants ou décourageant les parents d’y emmener leur progéniture fleuriraient pour ménager les oreilles et les nerfs des autres clients et du personnel. Certes, une brasserie de Nieuport, le Sir Charles, avait défrayé la chronique il y a quatre ans en interdisant l’accès aux moins de douze ans, au motif que trop de parents laissaient faire tout et n’importe quoi à leurs chers petits. Et oui, un établissement allemand en bord de Mer baltique, le Oma’s Küche avait lui aussi, à la même époque, banni les moins de quatorze ans après 17 h pour éviter tout trouble. D’autres (rares) cuisines ont pris des dispositions similaires en Europe. Mais, à la connaissance des Fédérations Horeca de Bruxelles et de Wallonie, des restos imposant de telles dispositions n’ont pas essaimé chez nous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, lundi 8 août 2022, 2:20

    Cela devient rare, mais j'ai été témoin de comportements exemplaires de jeunes enfants dans des restaurants à ambiance semi-feutrée qui apportaient leur fraîcheur juvénile aux commensaux séniles. Ne généralisons pas! Tout est question d'éducation. Je n'ai pu m'empêcher de féliciter leurs parents en ce sens.

  • Posté par Giefvan Agathe, lundi 8 août 2022, 0:07

    Bien ! Ils devraient interdire aussi les adultes mal élevés qui parlent fort dans leur gsm ou qui crient en regardant le football, etc. Un bon truc est de passer de la musique classique : elle fait fuir les cons sans éducation.

  • Posté par Otte Gérard, lundi 8 août 2022, 1:55

    Excellente suggestion, particulièrement dans les pizzerias, appréciées par les mélomanes car Mozarella :-)

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 7 août 2022, 17:00

    Force est de reconnaître que certains parents ne devraient pas pouvoir entre dans certains restaurants avec leur enfants, ceux-ci étant éduqués d'une manière que tout le monde réprouve . Personne n'aime d'être emmerdée par des mioches à laquelle ont ne peut RIEN DIRE ni faire !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs