Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: découverte d’une quatrième série de restes humains, liée à la sécheresse

Le niveau du lac Mead, aux Etats-Unis, baisse considérablement depuis plusieurs années en raison de la sécheresse. Cet abaissement du niveau de l’eau est favorable à l’émergence d’objets, notamment des squelettes humains. Une série de restes a été retrouvée ce samedi, la quatrième depuis le mois de mai.

Temps de lecture: 2 min

D’autres restes de squelettes humains ont été découverts samedi sur une plage du lac Mead. Il s’agit de la quatrième série de restes trouvés sur ce lac américain dont le niveau d’eau a considérablement baissé ces dernières années en raison d’une sécheresse persistante, ont indiqué les autorités.

Selon le Service des parcs nationaux, les gardes forestiers ont répondu à un appel concernant la découverte des restes à Swim Beach, dans la zone de loisirs nationale du lac Mead, samedi. Ces restes squelettiques sont les seconds à être trouvés à cet endroit.

Les autorités n’ont fourni aucune information supplémentaire sur la découverte.

C’est la quatrième fois depuis le mois de mai que des restes humains sont découverts au lac Mead, le plus grand réservoir du pays, qui a atteint un niveau plancher sans précédent en raison d’une sécheresse qui dure depuis 22 ans. Le lac alimente en eau 25 millions de personnes et des millions d’hectares de terres agricoles dans plusieurs États du Sud-Ouest, dont la Californie.

Quatre séries de restes retrouvés

La première série de restes squelettiques avait été trouvée dans un baril en mai et appartenait probablement à une victime de coups de feu tuée dans les années 1970 ou 1980, selon les autorités. Six jours plus tard, une autre série de restes avait refait surface à Callville Bay. Enfin, un troisième ensemble a donc été découvert le mois dernier à Swim Beach.

Tous les corps étaient dans un tel état de décomposition qu’il a été difficile d’obtenir de l’ADN pour identifier les restes, selon CNN. Certains corps pourraient appartenir à des personnes qui se sont noyées dans le lac par le passé, mais des recherches supplémentaires sont encore nécessaires.

Les autorités pensent que la sécheresse extrême de la région et la baisse du niveau d’eau du lac Mead les amèneront à découvrir d’autres restes. Aucun de ceux découverts n’a été identifié.

Outre les restes humains, la décrue des eaux a révélé des embarcations, notamment un bateau datant de la Seconde Guerre mondiale qui avait été mis en service au lac avant de couler.

 

À lire aussi Sécheresse: 2021-2022, deux mois de juillet aux antipodes l’un de l’autre

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 8 août 2022, 11:39

    "sécheresse sans précédant" dit la légende sous la photo. Moi, j'aurais écrit "sans précédent"...

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une