Accueil Guerre en Ukraine

La Russie accuse l'Ukraine d'être à l'origine du bombardement de la centrale nucléaire

Le Kremlin a accusé lundi les forces de Kiev d’être responsables du bombardement de la plus grande centrale nucléaire d’Ukraine et d’Europe.

Temps de lecture: 2 min

Le bombardement du site de la centrale nucléaire de Zaporijjia «par les forces armées ukrainiennes» est «potentiellement extrêmement dangereux» et «pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour une vaste zone, y compris pour le territoire européen», a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Kiev accuse de son côté l’armée russe d’avoir frappé les installations de la centrale. L’un des réacteurs de la centrale nucléaire de Zaporijjia en Ukraine, sous le contrôle des forces russes, a été arrêté, avait annoncé samedi la compagnie ukrainienne de l’énergie atomique, après des frappes dont Kiev et Moscou s’accusent mutuellement.

Un risque pour la sécurité

« A la suite de l’attaque de la centrale nucléaire de Zaporijjia, le système de protection d’urgence s’est déclenché sur l’un des trois réacteurs en état de marche, qui s’est éteint », a annoncé Energoatom dans un message sur Telegram. Selon cette source, les bombardements ont « gravement endommagé » une station renfermant de l’azote et de l’oxygène et un « bâtiment auxiliaire ».

« Le bombardement (…) a causé un risque sérieux pour le fonctionnement en toute sécurité de la centrale », a poursuivi Energoatom, indiquant toutefois qu’elle continue de produire de l’électricité et que le personnel ukrainien continue d’y travailler. Les autorités ukrainiennes ont accusé vendredi les forces russes d’avoir effectué trois frappes près d’un réacteur de la centrale de Zaporijjia, dans le sud, bien que Moscou contrôle ce territoire depuis le début de l’invasion. L’armée russe a de son côté affirmé que les forces ukrainiennes sont à l’origine de ces frappes, qui ont provoqué un incendie, éteint depuis.

Le 21 juillet, la Russie avait déjà accusé les forces ukrainiennes d’avoir frappé au drone sur le territoire de cette centrale nucléaire, la plus grande d’Europe. Kiev assure en outre que Moscou stocke des armes lourdes et des munitions sur le territoire de la centrale, occupée depuis mars par les forces russes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par José Dehove, lundi 8 août 2022, 15:52

    Note: auarait-il, pas auraient-elles dans le commentaire antérieur !

  • Posté par José Dehove, lundi 8 août 2022, 15:50

    Le vent tournerait-il ? D'habitude les gros titres sont pour les déclarations spectaculaires du Président Zelensky accusant les russes... Le rapport d'Amnesty International dézinguant les tactiques militaires ukrainiennes auraient-elles cette conséquence.?

  • Posté par curto calogero, lundi 8 août 2022, 14:34

    M'importe quoi. Ils prennent les Européen pour des demeurer, avez vous déjà vu un pays qui bombarde ses propres installations, dans l'esprit russe c'est possible.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 8 août 2022, 15:45

    Si le Soir est dans l'impossibilité de réellement contrôler son forum, peut-être devrait-il le supprimer, comme l'a déjà proposé Eric Raspé. Ceux qui se réclament de la liberté d'expression pour déverser haine, racisme, insultes, etc. ont bien d'autres canaux pour le faire.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 8 août 2022, 15:42

    J'avais aussi signalé l'article dont vous parlez, Guy. Vous avez plus de chance que moi puisque le Soir vous a répondu. Le Soir utiliserait un filtre, très "souple" quand on lit ce qu'il laisse passer : à adapter pour empêcher ce genre d'arnaque ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une