Accueil Environnement

A l’ancien charbonnage du Martinet, la biomasse végétale prend la place du charbon

A Charleroi, l’ancien charbonnage constitue un pôle dédié à la nature et à l’alimentation. La friche industrielle répertoriée comme « site marginal » a pour vocation, à terme, de fournir ses différents occupants en énergie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A cheval entre la tranchée d’une ancienne ligne industrielle désaffectée et d’une ligne SNCB toujours en activité, sur le territoire des anciennes communes de Roux et de Monceau-sur-Sambre, le site du charbonnage fermé définitivement en 1979 s’étend sur quelque 55 hectares. La Ville, qui en est propriétaire, souhaite en faire le pivot de sa stratégie « Nature en Ville » à la croisée de deux axes : renforcer le réseau écologique du territoire et construire un système de production alimentaire plus saine et durable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Environnement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs